nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Une Québécoise attaquée par des chiens sauvages en Australie

Une Québécoise attaquée par des chiens sauvages en Australie
Photo: Jarrod Amoore / Wikipedia

Un dingo, en Australie

Une jeune Québécoise attaquée par une meute de chiens sauvages en Australie 

il y a 3 mois

Une Québécoise de 22 ans a été attaquée par une meute de chiens sauvages en Australie.

Appelé dingo, ce chien est le plus grand prédateur terrestre d’Australie.

La jeune femme, qui avait pris une année sabbatique durant son cheminement universitaire, travaillait dans un hôtel situé sur une réserve autochtone isolée.

Elle avait préparé son voyage longtemps à l'avance. Elle voulait notamment suivre des cours de plongée sous-marine lors de son long séjour en Australie.

La semaine dernière, les bêtes l’ont pourchassé au cours d’une séance de course à pied, dans la région où est situé l'hôtel.

«Un matin, elle est sortie pour faire son jogging, a raconté sur nos ondes le père de la victime. Huit chiens sont alors sautés sur elle.  Ils l’ont mordu partout sur le corps. Heureusement, elle a réussi à se protéger le visage. Mais, elle a plein de blessures. Des gens ont finalement réussi à la libérer des chiens. Elle a été raccompagnée à l’hôtel. [...] Elle ne peut pas revenir au Canada, puisqu’elle a de la misère à se tenir debout.»

Ce sont les propriétaires de l’hôtel qui prennent soin de la jeune Québécoise.

Son père, qui se sent grandement impuissant, craint pour sa santé.

Des frais de transport ahurissants

Puisque les coûts associés au transport sont très élevés (entre 35 000 et 40 000 $), la victime ne peut utiliser les services d’un avion-ambulance afin de se rendre dans un village plus grand où elle pourrait obtenir des soins plus appropriés.  

Certaines attaques de chiens sauvages sont survenues dans la région par le passé. Mais, jamais elles n'avaient eu cette ampleur, selon des témoins locaux.

Il est interdit pour les habitants de la région, tout comme les policiers, de tuer ces animaux. Depuis l’attaque à l'endroit de cette Québécoise, toutefois, les autorités ont changé la réglementation. Quelque 17 chiens ont été tués depuis la semaine dernière à proximité de la réserve. 

Quart de nuit WE

En direct de 00:00 à 03:00

1963
100

Quart de nuit WE

avec Sylvain Ménard

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.