nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

VÉRIFIÉ: Trump déforme le rôle de Comey concernant Hillary Clinton

VÉRIFIÉ: Trump déforme le rôle de Comey concernant Hillary Clinton

L’ancien directeur du FBI, James Comey, estime que Trump est moralement inapte à être président.|  Les États-Unis veut imposer des sanctions contre la Russie pour son soutien à la Syrie.

il y a 3 mois

WASHINGTON - Le président Donald Trump déforme à nouveau les faits en ce qui concerne le dévoilement par l'ancien patron du FBI, James Comey, d'informations délicates concernant Hillary Clinton, en marge de l'élection présidentielle de 2016.

Dans un tsunami de gazouillis, M. Trump affirme que M. Comey a cherché à plaire à sa rivale démocrate, dont il croyait la victoire inévitable. 

TRUMP: «Incroyablement, James Comey affirme que les Sondages, où Hillary la malhonnête arrivait en tête, ont influencé sa gestion (stupide) de l'enquête sur les courriels de Clinton. En d'autres mots, il a basé ses décisions sur le fait qu'il croyait qu'elle allait gagner, et il voulait un emploi. Individu tordu!» (Sur Twitter, dimanche).

LES FAITS: L'interprétation de M. Trump défie toute logique.

Si M. Comey cherchait à protéger son poste en vue d'une éventuelle administration Clinton, l'annonce de la réouverture d'une enquête du FBI concernant les courriels de la candidate tout juste avant l'élection de 2016 constituerait une stratégie étonnante de sa part.

M. Trump semble évoquer un passage du nouveau livre de M. Comey, où il indique que «les sondages véhiculés par les médias me portaient à croire que Hillary Clinton allait gagner».

M. Comey explique s'être ensuite demandé s'il n'a pas choisi d'annoncer la réouverture de l'enquête par crainte que son silence ne fasse de Mme Clinton une éventuelle «présidente illégitime» après sa victoire.

M. Comey a annoncé la reprise de l'enquête du FBI le 29 octobre 2016.

La police fédérale américaine n'a ultimement trouvé aucune raison de déposer des accusations contre Mme Clinton. M. Comey a annoncé la fin de l'enquête deux jours avant le scrutin du 8 novembre.

La Grand-Messe du rock

En direct de 10:00 à 18:00

592
100

La Grand-Messe du rock

avec François Jacques

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.