nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

RTC : taxi, covoiturage, et vélo partage intégrés à l'offre de service

RTC : taxi, covoiturage, et vélo partage intégrés à l'offre de service
Cogeco Nouvelles

Rémy Normand, président du RTC

Le Réseau de transport de la capitale a dévoilé ce matin sa vision pour les dix prochaines années, qui inclut l'ajout du taxi, de l'autopartage, du covoiturage, et du vélo libre service dans l'offre de service.

Si l'on inclut le projet de réseau de transport structurant, les projets du RTC nécessiteront 4G$ en investissements d'ici 2027.

Si le tramway et le trambus sont les pièces maîtresses de cette stratégie, le RTC mise aussi sur le développement d'une application mobile visant à intégrer les offres de transport sur le territoire, et qui aura pour objectif de faciliter la planification des déplacements.

Par exemple, un travailleur pourra utiliser le transport en commun, le taxi, l'autopartage, le vélo partage, ou même le covoiturage pour rallier un point A à un point B.

Il pourra utiliser un seul mode de transport ou plusieurs selon ses besoins.

Les usagers pourront utiliser à la pièce ces services ou se verront offrir des forfaits en fonction de leur utilisation.

Le RTC souhaite offrir le paiement mobile d'ici l'an prochain, mais la nouvelle plateforme favorisant la mixité des modes de transport ne sera qu'accessible qu'en 2022, et pleinement opérationnelle en 2026.

Le président du RTC, Rémy Normand, explique que le souhait est d'offrir une liberté de choix aux citoyens, mais également une flexibilité, une fréquence, et une fiabilité accrues. Il dit cependant être conscient qu'il y aura toujours «des irréductibles», ou des gens pour qui ces services ne répondent pas à leurs besoins. 

Bouchard en parle

En direct de 05:30 à 09:30

1510
100

Bouchard en parle

avec Sylvain Bouchard

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.