Traversier Lomer-Gouin/STQ
Une petite fille de 3 ans a eu un doigt coupé net par une porte métallique, dimanche après-midi, sur le traversier entre Lévis et Québec.

Le « Lomer-Gouin » venait d’embarquer véhicules et passagers, à Lévis, et s’apprêtait à larguer les amarres lorsque l’incident est survenu, vers 16h57.

C’est une lourde porte du salon des passagers qui s’est refermée sur la main de la petite fille, qui était accompagnée de sa mère et de deux autres enfants. Son pouce a été sectionné.

Le personnel de bord a prodigué les premiers soins à l’enfant.

Versions contradictoires

La décision a été prise de confier la suite des choses aux ambulanciers de Québec.

La Société des traversiers du Québec allègue que la mère de la fillette a demandé à ce que le traversier quitte le quai pour qu'elles prennent l'ambulance à Québec. Un passager, qui a été témoin de la scène, nous a cependant raconté que c'est le capitaine qui a pris la décision de traverser le fleuve malgré la situation.

L’appel d’urgence a été fait à 17h03, alors que la navire quittait le quai.

Débarqués à Québec à 17h13, la blessée et sa mère ont toutefois dû attendre jusqu’à 17h23 avant que l’ambulance ne les prenne en charge.

Il n’a malheureusement pas été possible de réimplanter le bout de pouce de la petite fille, qui a dû être amputée.