François Marchand/Cogeco Média
QUÉBEC - L'ex-candidat à la chefferie de Démocratie Québec, l'avocat François Marchand, lance un pavé dans la mare dans le dossier du déménagement du Marché du Vieux-Port sur le site d'ExpoCité.
Me François Marchand suivi de Régis Labeaume
Chargement du lecteur ...

Il s'adresse aux tribunaux pour que le marché reste où il est présentement.

Me Marchand, dont les bureaux sont à proximité du marché, réclame un jugement déclaratoire en se basant notamment sur deux décrets du gouvernement fédéral qui cèdent le terrain du marché à la Ville de Québec à condition qu'il conserve sa vocation.

Il est d'avis que l'administration Labeaume subventionne à hauteur de 20M$ ce qui ressemblera davantage à un centre commercial qu'à un marché, et contreviendrait ainsi à la Loi sur l'interdiction de subventions municipales.

«Ça ne tient pas debout», dit Labeaume

Le maire de Québec semble peu impressionné par la démarche entreprise par Me Marchand pour préserver le Marché du Vieux-Port. «Du bruit politique», indique-t-il.

Sans même connaître les arguments avancés par celui qui a été défait lors de la course à la chefferie de Démocratie Québec, Régis Labeaume s'est prononcé, et se questionne sur la présence de préjudice.

Il croit que le Port sera intéressé à racheter le site de l'actuel marché s'il déménage à Expo-Cité.