QUÉBEC - Mohamed-Amine Ben-Faras, l'homme qui a proféré des menaces de mort, envers Alexandre Bissonnette a plaidé coupable hier au Palais de justice de Quebec.

Il reconnaît avoir tenu des propos menaçants envers le tueur présumé, mais aucunement envers sa famille.

Selon son avocat Me Benoît Labrecque, l'accusé a parlé sans vouloir réellement passer à l'acte...

Ben-Faras connaîtra sa sentence aujourd'hui.