QUÉBEC - La ville de Québec pourrait en faire plus dans le dossier des demandeurs d'asile, foi du député fédéral dans Louis-Hébert, Joel Lightbound.

Questionné à cet effet en marge d'une conférence de presse aujourd'hui, le député a répondu que toutes les conditions étaient réunies ici pour rendre favorable l'accueil de migrants. Il a notamment cité le taux de chomage très faible, le besoin de main d'oeuvre et les espaces disponibles. Pour l'instant, la ville de Québec joue un rôle d'observation. Il n'est pas clair encore si la Ville sera sollicitée dans le futur comme ça avait pu être le cas dans le dossier des réfugiés syriens.