A Sherbrooke, la fille d'une propriétaire d'une garderie en milieu familial fait face à des accusations de nature sexuelle à l'endroit d'un enfant fréquentant la garderie.
Joanny St-Pierre
Chargement du lecteur ...
Son dossier revenait mercredi au palais de justice de Sherbrooke pour une deuxième comparution.

La jeune femme de 20 ans fait face à deux chefs de contacts sexuels et d'incitation à des contacts sexuels.

Les faits qui lui sont reprochés concernent un enfant de 4 ans et se seraient produits entre janvier et novembre 2016.

Cette cause est frappée d'une ordonnance de non-publication pour éviter d'identifier la victime. En audio, Me Joanny St-Pierre, procureure de la Couronne

Les autorités seraient intervenus auprès de la propriétaire de la garderie qui aurait décidé de fermer son service de garde au cours des dernières semaines.

L'accusée doit respecter plusieurs conditions dont celles de ne pas entrer en contact avec la présumée victime et sa famille.