Le gardien des Canadiens, Carey Price/Photo: archive AP
(98,5 Sports) - Michel Therrien a été congédié pour être remplacé par Claude Julien, mardi. D'innombrables personnes ont tenté d'expliquer depuis les raisons qui ont motivé la décision du directeur général Marc Bergevin, qui voyait son équipe traverser la période la plus pénible de la saison. Notre analyste de hockey Dany Dubé, et l'ancien joueur du Tricolore Mathieu Darche, se sont intéressés à l'avenir proche des Canadiens et de son gardien étoile Carey Price.
On en parle en ondes :

Price a-t-il joué un rôle dans le départ de l’entraîneur-chef du Tricolore? Fort probablement.

Certains ont affirmé que les jours de Therrien étaient comptés à Montréal depuis le fameux regard assassin de Price en direction du banc des siens, lors d’un match opposant les Canadiens aux Sharks de San Jose, en décembre.

Rappelons les faits : après avoir accordé quatre buts en 18 tirs au cours des 27 premières minutes de jeu, Carey Price avait dû céder sa place au gardien auxiliaire, Al Montoya. Au sortir de la patinoire, il avait longuement regardé Michel Therrien, de toute évidence. Dès lors, Price n’a pas été le même gardien de but. Concours de circonstances?

Quoi qu’il en soit, Therrien n’est plus le pilote des Canadiens. Maintenant, les regards se tournent vers Claude Julien et… beaucoup vers Carey Price. Ce dernier connait passablement de difficultés depuis le temps des Fêtes. Il est fort à parier que la pause de cinq jours du Tricolore fera le plus grand bien à l'athlète de 29 ans.

«Pour Price, cette pause était extrêmement importante, a affirmé Dany Dubé, jeudi soir, à l’émission les amateurs de sports. Il va bénéficier de tout ce qui vient de se passer. Claude Julien a une relation préétablie avec lui.»

«Cela dit, il y a un challenge pour Price, c’est évident. C’est un gardien qui est toujours à la recherche de victoires en séries et d’une coupe Stanley. […] Pour qu’il retrouve sa vitesse de croisière, il risque de joueur un peu plus. Une chose est sûre, il faudra coller les bonnes performances avant d’arriver aux éliminatoires.»

Retour en force

Quant à Mathieu Darche, il a invité les amateurs de la théorie du complot à prendre une profonde respiration: la responsabilité de Price dans le congédiement de Therrien est surévaluée, voire très exagérée, selon lui.

«Je ne crois pas que Carey Price a fait exprès de mal jouer. C’est un gros mythe qu’un joueur cesse de performer en raison de son entraîneur. Peut-être qu’une frustration liée à l’entraîneur a un effet sur un gars. Intentionnellement, vouloir perdre? Non.»

«De toute façon, je ne pense pas qu’il y a eu beaucoup de matchs perdus juste à cause de Carey Price [depuis décembre], a-t-il poursuivi. Il n’a pas été à son meilleur, c'est vrai. Mais les attentes sont tellement élevées à l’endroit de Price… Dès qu’il a une baisse de régime, on panique. En plus, les Canadiens sont en première place. Et Carey peut juste s’améliorer. S’il recommence à jouer comme les deux dernières années, tout est possible. Je ne dis pas qu’on devait mettre Therrien dehors. Mais, parfois cinq ans avec une même équipe, c’est long…En tout cas, je suis convaincu que le Canadien va finir la saison en force.»

Même son de cloche du côté de Dany Dubé. Le passage à vide des dernières semaines de Carey Price, et, à vrai dire, de la grande majorité des joueurs du Tricolore, a visiblement sonné le glas de Michel Therrien.

«C’est lui qui a payé pour ça, c'est certain […] Pour le reste, je suis convaincu que le Tricolore sera meilleur à court terme. L’an prochain? Je ne sais pas.»

»»» Veuillez écouter l’intégralité des deux entrevues avec Dany Dubé et Mathieu Darche.