Matt Murray affrontera les Sénateurs/Michael Miller
OTTAWA - Le gardien Matt Murray effectuera son premier départ en séries éliminatoires vendredi soir lors du match no 4 de la série finale de l'Association Est, a confirmé l'entraîneur-chef des Penguins de Pittsburgh Mike Sullivan.
On en parle en ondes :

Murray a effectué 19 arrêts en relève à Marc-André Fleury mercredi lors du match no 3, après que le Québécois eut concédé quatre buts sur seulement neuf lancers lors des 13 premières minutes d'un match qui s'est soldé 5-1 en faveur des Sénateurs.

Pire, les trois derniers buts des Sénateurs ont été marqués dans un intervalle de 2:18, une marque d’équipe pour les trois buts les plus rapides dans un match des séries éliminatoires. Cette déconfiture a permis à Murray d'être envoyé dans la mêlée pour une première fois depuis le 6 avril.

Interrogé à savoir s'il pouvait expliquer sa décision, Sullivan a simplement répondu: «non». Il a cependant admis avoir rencontré Fleury en privé pour la lui expliquer.

«C'est une décision que nous avons prise, a dit Sullivan vendredi après-midi dans le lobby de leur hôtel situé au centre-ville d'Ottawa. Nous l'avons prise pour le match no 4. Nous verrons comment les choses se dérouleront.»

Sullivan a ajouté que la décision de clouer Fleury au banc fut «très difficile» à prendre, mais a ajouté que le vétéran avait réagi de manière très professionnelle.

«Nous ne prenons jamais une décision à la légère, a mentionné Sullivan. Ce sont des décisions extrêmement difficiles à prendre et c'est le choix que nous avons fait pour le match no 4.»

Il a ajouté: «C'est une ''bonne'' décision difficile à prendre parce que nous pouvons compter sur deux gars qui sont capables de faire le boulot. Et ces deux gars-là ont aidé l'équipe à gagner tout au long de la saison.»

Fleury avait évoqué jeudi qu'il savourait son parcours en séries éliminatoires et qu'il espérait que le match no 3 ne soit pas son dernier - et son dernier en carrière avec les Penguins.

«C'est certain que tu ne peux pas avoir une séquence parfaite de 16 matchs», a dit Fleury, qui pourrait changer d'adresse cet été, surtout à l'approche du repêchage d'expansion le mois prochain.

Cette décision de Sullivan n'est pas totalement surprenante, puisqu'il a l'habitude de jongler avec ses gardiens de but. L’année dernière, il n’avait pas hésité à donner un départ à Fleury lors de la finale de l'Est et Murray avait ensuite retrouvé son filet, menant son équipe à la conquête de la coupe Stanley.

D'autre part, Sullivan a indiqué que Justin Schultz, Patric Hornqvist et Bryan Rust ne joueront pas.