Aller au contenu
Son désir pour la LPHF

«Que ça continue de grandir» -Marie-Philip Poulin

«Que ça continue de grandir» -Marie-Philip Poulin
La salle comble record au Centre Bell. / PC/Graham Hughes

La première saison de l'équipe professionnelle de hockey féminin de Montréal ne s'est pas terminée comme les joueuses et les dirigeantes l'auraient espéré.

Après avoir bouclé le calendrier au deuxième rang du circuit féminin, l'équipe de Montréal s'est inclinée en trois matchs contre celle de Boson, chaque fois, au terme de rencontres ayant nécessité de la prolongation.

La capitaine Marie-Philip Poulin et son adjointe Laura Stacey viennent en parler au micro de Mario Langlois, aux Amateurs de sports.

Première en lice, Laura Stacey, en grande partie en français...

Difficile à encaisser, l'élimination?

«Oui. C'est très difficile. Mais c'est le hockey. Et j'espère que l'année prochaine, les séries vont mieux se terminer.»

Le meilleur moment de cette saison inaugurale?

«Mon moment préféré, notre premier match à Verdun. La première fois avec le logo sur notre poitrine avec des légendes, des pionnières, qui nous ont précédé lors de la cérémonie avec la mise en jeu.»

Cette saison a-t-elle surpassé ses attentes?

«Oui. Ça a été une année magique qui a surpassé nos attentes. L'accueil des fans... C'est une année que je n'oublierais jamais.»

Qu'est-ce qui a manqué à l'équipe de Montréal?

«Je pense qu'on aurait pu gagner cette année. Il nous manquait un but en prolongation. On va se reposer cet été et revenir l'an prochain. C'est plus de motivation pour l'an prochain», conclut Stacey.

Sentiment similaire pour Marie-Philip Poulin.

«La journée média, ça te ramène dans tes émotions. Ce n'est pas la fin qu'on souhaitait... C'est la première année. Tu veux partir une franchise avec un championnat. Ce n'est pas la fin qu'on voulait. Cette année, c'était plus grand que les résultats avec tout l'engouement pour le hockey féminin. Tous les gens qui sont venus nous appuyer. On peut garder la tête haute.»

Son meilleur moment?

«Il y en a eu beaucoup. Ça a été tellement riche en émotions. Le premier match à Verdun, ça a été remarquable, mais le match au Centre Bell, rempli, 21 000 personnes, avoir une ovation pour toutes les filles sur la glace. Je pense que ça va être mon Top 1.»

Que souhaite-t-elle pour les saisons à venir?

«Que ça continue à grandir... On va en vouloir encore plus. On va vouloir s'améliorer encore plus, comme organisation, en tant qu'équipe.»

Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Mario Langlois

«Je ne vois pas cette série s'étirer très longtemps» -Guillaume Latendresse
Course automobile et tennis avec Bertrand Godin et Sylvain Bruneau
«On va se rapprocher d'une participation aux séries» -Alex Burrows

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Dupont le matin
En direct
En ondes jusqu’à 10:00