Aller au contenu

Surdose à Donnacona : « La drogue était livrée directement à leur fenêtre »

Surdose à Donnacona : « La drogue était livrée directement à leur fenêtre »
Photo: Pixabay

Près de 40 surdoses sont survenues en trois mois au pénitencier de Donnacona.

Face à cette problématique, les agents correctionnels demandent plus de ressources pour lutter contre la crise des opioïdes.

Le président régional du syndicat des agents correctionnels du Canada, Frédérick Lebeau, était au micro de Paul-Raphaël Charron dimanche matin, au FM93.

Monsieur Lebeau explique que la drogue « peut entrer par drone, par les effets personnels et par les visiteurs ».

Il ajoute que la technologies est plus performante qu'avant dans le cas des drones, et surtout plus difficile à détecter.

« Dans certains cas, les détenus cassaient leur fenêtre de cellule et la drogue était livrée directement à leur fenêtre ».

Frédérick Lebeau affirme que la situation actuelle est phénoménale.

« Les surdoses étaient reliées à une mauvaise commande de fentanyl. On a même saisi du fentanyl qui sert à euthanasier des éléphants ».

L'entrevue complète est disponible sur le site web du FM93 et dans l'onglet de l'émission Que Québec se lève.

Vous aimerez aussi

Plus avec Pascale Caron-Vézina

Les nouvelles rock avec Yvon
C'est la news battle!
Pornhub est dans l'eau chaude
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les grands titres
En ondes jusqu’à 05:00
En direct
75