Aller au contenu

Tesla a été à deux doigts de livrer un million de véhicules en 2021

Tesla a été à deux doigts de livrer un million de véhicules en 2021
Les chiffres de vente de Tesla ont frôlé le cap du million d’unités en 2021, selon ce que révèle une analyse. Cela représente une augmentation de 87 % par rapport à 2020.
Auto123.com

La pénurie de semi-conducteurs ? Quelle pénurie de semi-conducteurs ? Le constructeur Tesla, qui, il faut le souligner, produit ses propres puces à l’interne, ne semble pas avoir été trop gêné par les problèmes d’approvisionnement en 2021, puisqu'il a livré 936 172 véhicules l’an dernier, selon un rapport de l'agence de presse financière Finbold. Cela représente une augmentation de 87 % par rapport à 2020, année où la société a livré 499 550 Teslas à ses clients.

Mieux encore, l'entreprise a terminé l'année en beauté en enregistrant un nombre record de ventes au dernier trimestre de 2021, soit 308 600 unités. La majeure partie de ce total était constituée de Model 3 et de Model Y, sans surprise. C'est le sixième trimestre consécutif où il bat son propre record de ventes.

En 2019, le constructeur automobile a livré 367 500 unités, donc la croissance annuelle des ventes, sans être exponentielle, s'accélère clairement. L'entreprise a déclaré par le passé que l'un de ses principaux objectifs était d'atteindre une croissance des ventes de 50 % année après année.

Il fut un temps où Tesla avait beaucoup de mal à atteindre ses objectifs de livraison, mais ce n’est plus le cas maintenant.

De plus, rien ne laisse présager un ralentissement de cette croissance, même si de nouveaux modèles tout électriques arrivent sur le marché chaque mois. Selon les projections de Finbold, les ventes estimées pour 2022 dépasseront 1,5 million d'unités, soit une augmentation de près de 65 %.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Usine Tesla en Californie

Une partie de cette croissance sera stimulée par le démarrage de la production au cours de la première partie de 2022 dans les nouvelles usines Tesla en cours de construction au Texas et en Allemagne. Et elle interviendra non seulement en dépit de la pénurie de puces, mais aussi des problèmes logistiques actuels causés par la pandémie. Pour surmonter ce défi, Tesla a augmenté la production de sa première usine à l'étranger, à Shanghai, en Chine, de sorte que moins de composants doivent être expédiés à l'étranger. Elle a également supprimé certaines pièces dans les voitures assemblées dans son usine californienne afin d'éviter que des véhicules presque terminés ne restent à l'usine en attendant des pièces.

Un élément qui pourrait affecter les chiffres de vente de Tesla est l'arrivée de plusieurs modèles tout électriques de grands constructeurs qui pourraient réduire la domination du constructeur sur le marché des VÉ. Par exemple, la Mustang Mach-E de Ford et l’ID.4 de VW sont déjà sur le marché, et 2022 verra arriver – ou devrait voir arriver – les Kia EV6, Nissan Ariya, Hyundai Ioniq 5 et autres. Mais tous ces véhicules se heurtent à deux obstacles majeurs : Tesla dispose d'une armée d'acheteurs fidèles et l'offre de ces autres VÉ pourrait être extrêmement limitée au départ.

Il faudra donc peut-être attendre 2023 pour voir si les futurs grands rivaux de Tesla parviendront à percer son armure.

Un autre dossier à suivre…

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les gros #1
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75