Aller au contenu
Quatre points en trois matchs

Les Canadiens perdent 3-2 contre l'Avalanche en prolongation

Les Canadiens perdent 3-2 contre l'Avalanche en prolongation
Michael Martin/Getty Images

Face à la meilleure équipe de l’Association de l’Ouest, les Canadiens se sont bien battus avant de s’incliner 3-2 en prolongation.

Gabriel Landeskog a donné la victoire à l’Avalanche avec son 15e but de la saison à 1:16, à la suite du beau travail de Valeri Nichuskin.

Si les Canadiens (8-26-7, 23 points) n’ont pas arraché le point boni, ils ont effacé un déficit de 0-2 avant de porter le match en prolongation à la suite de buts d’Artturi Lehkonen (5e) et de Nick Suzuki (8e).

Le Tricolore récolte quatre points à ses trois plus récents matchs depuis la nomination de Kent Hughes au poste de directeur général de l'équipe.

Nichushkin (11e) et Alex Newhook (9e) avaient donné les devants à l’Avalanche (28-8-3, 59 points) à l’aide de buts inscrit en avantage numérique en première période.

Cayden Primeau a fait face à 46 tirs devant le filet des Canadiens. Darcy Kemper a repoussé 28 des 30 rondelles dirigées vers lui.

L'Avalanche, à leur manière

Le scénario vu en première période a démontré en partie l'écart au classement entre les deux équipes.

Les joueurs de l'Avalanche ont gaffé en début de période avec un joueur en trop sur la patinoire, mais les Canadiens n'en ont pas profité.

Quelques minutes plus tard, Ben Chiarot s'est retrouvé au banc des pénalités et l'Avalanche n'a pas raté son coup: un but de Alex Newhook à 8:20.

Pour la suite, Cayden Primeau fait un Samuel Montembeault de lui-même en repoussant 22 des 23 tirs dirigés vers lui au premier engagement.

Situation identique en période médiane. Une pénalité à Laurent Dauphin? Un but de Valeri Nichushkin, à 8:57.

Artturi Lehkonen, qui avait raté deux ou trois occasions en or précédemment, a fait mouche en fin de deuxième, à 18:17, au terme d'une descente en surnombre avec Nick Suzuki.

L'Avalanche a inscrit un troisième but au dernier tiers, mais Dominique Ducharme a estimé que les joueurs de la formation du Colorado étaient hors-jeu.

L'entraîneur a contesté... et il a eu gain de cause! But refusé.

Les Canadiens ont ensuite créé l'égalité 2-2 à 8:06 avec un but en avantage numérique, leur cinquième en autant de rencontres, celui-çi, gracieuseté de Nick Suzuki.

Et pour un deuxième match de suite, on allait trancher en prolongation.

Vous aimerez aussi

Plus avec Martin McGuire

Le Canadien l'emporte 2-1 contre les Flames: Montage musical du match
«C'était un gros test pour nous ce soir» -Martin St-Louis
Tendance à l'attaque et profondeur devant le filet
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le 5h avec Pierre Blais
En ondes jusqu’à 06:00
En direct
75