Aller au contenu
Vaincus 8-2 par le Wild

«Celle-là, elle va aux poubelles» -Dominique Ducharme

«Celle-là, elle va aux poubelles» -Dominique Ducharme
Bruce Kluckhohn/Getty Images

« Celle-là, elle va aux poubelles... »

L’entraîneur des Canadiens Dominique Ducharme a d’entrée de jeu fait savoir ce qu’il pensait de la rencontre des siens perdue contre le Wild par la très large marque de 8-2, lundi, au Minnesota.

« Ils étaient plus vite que nous autres… Ils étaient meilleurs que nous autres sur toutes les rondelles, dans toutes les facettes du jeu. »

Sept matchs en 16 jours sur la route, ça use son homme. Josh Anderson l’a noté avant son entraîneur au micro, ce que n’a pas nié Ducharme.

« C’est probablement le voyage le plus long que j’ai vu. Mais en même temps, je n’ai pas haï notre départ. Je trouve qu’on les a allumés avec trois, quatre revirements en première période qui leur ont donné le momentum.

« C’est à partir de là que notre jeu a commencé à descendre… Il faut être plus forts mentalement. Et physiquement aussi. Il faut que tout le monde soit à son meilleur pour se donner une chance. Et ce soir, on n’avait pas ça. C’est certain que le voyage a été long. On rentre à la maison. »

Si le match contre le Wild est à oublier, les joueurs des Canadiens auront néanmoins connu de bons flashs lors de ce long périple.

« Il faut lancer ce match-là par la fenêtre, a dit Anderson. Tout le monde dans notre vestiaire sait qu'on doit être meilleur. Je sais que c'est un long voyage, mais nous jouions bien depuis trois matchs.

« Nous sommes parvenus à arracher des points à chaque rencontre. Mais ce soir, il ne fallait pas lever le pied. Nous devons trouver des façons de performer, même si nous sommes fatigués. Ce soir, nous avons laissé nos gardiens à eux-mêmes. »

Michael McNiven, qui a connu son baptême de feu dans la LNH, peur le confirmer.

« Cela a été plaisant… Vingt bonnes minutes sur la patinoire. Je n'étais pas aussi nerveux que je ne l'aurais cru, ce qui est surprenant pour moi. J'aurais préféré un meilleur résultat.

« Nous perdions déjà 5-1 quand je suis arrivé dans le match. J’ai simplement tenté d'arrêter l'hémorragie. Sauf qu'ils sont très bons. Ils sont rapides et ils travaillent sans relâche. »

Vous aimerez aussi

Plus avec Dany Dubé

Les Ducks d'Anaheim sélectionnent l'attaquant Nathan Gaucher au 22e rang
«J'espère faire partie de l'équipe dès la prochaine saison.» -Juraj Slafkovsky
Les Coyotes de l'Arizona choisissent le défenseur Maveric Lamoureux au 29e rang
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Trudeau-Landry en vacances avec Alexandre Tétreault
En direct
75