Aller au contenu

Fourgons électriques : Mercedes-Benz et Rivian signent une entente

Fourgons électriques : Mercedes-Benz et Rivian signent une entente
Mercedes-Benz e-Sprinter
Auto123.com

La compagnie Rivian montre beaucoup de promesses depuis ses débuts, mais tout n’a pas été sur des roulettes pour l’entreprise. La pandémie n’a pas aidé, mais le rythme de production qu’elle anticipait au départ n’a pas été tenu, une situation qui en a fait douter certains.

Ford avait grandement investi dans l’aventure, mais l’entente pour la production de véhicules entre les deux constructeurs a par la suite été annulée. Et il y a ce mariage que Rivian a conclu avec le géant Amazon pour la construction de 100 000 fourgons électriques. Bref, ce n’est pas l’action qui manque.

Et cette fois, c’est Mercedes-Benz qui entre en jeu. En effet, Rivian et la division de fourgons de Mercedes-Benz ont annoncé aujourd’hui un protocole d’accord pour entamer un « partenariat stratégique » qui, si tout se passe bien avec les processus réglementaires, conduira à la création d’une nouvelle coentreprise pour la production de fourgons électriques.

Cette entité construirait par la suite une nouvelle usine exclusivement dédiée à la chose en Europe centrale ou orientale, « en s’appuyant sur un site Mercedes-Benz existant ». Le nouveau site de production se concentrerait sur la construction de fourgons électriques pleine grandeur pour Rivian et Mercedes-Benz.

Consultez les véhicules à vendre près de chez vous

Deux modèles sont déjà dans les plans.

Le premier sera basé sur une des trois architectures électriques que veut mettre de l’avant Mercedes-Benz d’ici 2025, la structure VAN.EA, qui sera consacrée aux fourgons. L’autre modèle reposerait sur la plateforme de deuxième génération de Rivian, la RLV (Rivian Light Van). On ne sait pas encore comment de quelles façons ces produits seront commercialisés (noms, bannière, etc.), mais il est logique de penser que l’un portera le logo centenaire de la firme allemande, l’autre le nom de l’entreprise américaine.

Les entreprises ont déclaré que « d’autres options pour accroître les synergies » sont à l’étude, de sorte que la coentreprise ne se limitera pas nécessairement à ces deux modèles. Le partenariat vise à renforcer et réduire les coûts de production afin de rendre les fourgons électriques plus abordables… et concurrentiels.

Mercedes travaille déjà sur un Sprinter électrique (eSprinter) qui devrait se pointer en 2023. De son côté, Rivian accélère la production de son modèle alors qu’Amazon commence à déployer les fourgonnettes de livraison dans les villes des États-Unis. À partir de 2025, les nouveaux fourgons Mercedes seront tous assemblés sur la plateforme VAN.EA. La coentreprise annoncée devrait être opérationnelle à ce moment-là.

Il sera intéressant de voir quels autres modèles elle va proposer au fil des années.

Fourgons Rivian destinés à Amazon

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les gros #1
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75