Aller au contenu

Chevrolet Bolt EV 2022 essai routier : un an plus tard

Chevrolet Bolt EV 2022 essai routier : un an plus tard
Chevrolet Bolt EV 2022 / Auto123.com

Chevrolet Bolt EV 2022 - Profil

•    Auto123 met à l’essai la Chevrolet Bolt EV.

•    La nouvelle génération de la petite Bolt électrique a vécu une naissance des plus douloureuses.

•    Notamment, rappelons qu’une massive campagne de rappel a freiné les ardeurs de la voiture électrique, et ce, pendant plusieurs mois.

La dernière fois que cette citadine électrique s’est retrouvée dans mon entrée de maison, la pandémie venait juste d’être déclenchée. 

Un an et quelques mois plus tard, à l’automne 2021, un autre essai de la Bolt EV 2022 redessinée était prévu à mon horaire. Mais j’étais loin de me douter qu’un rappel massif allait s’abattre sur toutes les Bolt EV assemblées depuis 2017. 

Résultat : mon essai routier prévu pour la nouvelle Bolt allait devoir attendre une année de plus! Nous y voici enfin à cet essai de la Bolt EV révisée pour 2022.

Cette importante campagne de rappel a clairement freiné les objectifs à court terme du constructeur au nœud papillon, Chevrolet qui a même procédé à une réduction du prix d’entrée pour sa voiture électrique la plus abordable. 

Avec les rabais gouvernementaux en vigueur (au provincial et au fédéral), la Bolt EV est soudainement une voiture résolument plus intéressante… pour le portefeuille de monsieur-madame-tout-le-monde, disons-le.

Notre nouveau contact avec la Bolt EV (de l’année-modèle 2022) s’est déroulé sur le sec, au début du mois d’octobre alors que la température avait considérablement descendu. Ce rendez-vous automnal avec la Bolt EV a également été l’occasion pour moi de tester ma nouvelle borne de recharge personnelle installée quelques semaines plus tôt. Des rénovations à la maison m’ont poussé à faire installer la fameuse borne, ne serait-ce que pour mieux vivre la réalité des électromobilistes au quotidien. C’est bien beau la borne publique à 1 km de la maison, mais c’est plus pratique d’en avoir une au domicile.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Chevrolet Bolt EV 2022 - Arrière

Nouveau design, même silhouette

D’un point de vue personnel, je n’hésite pas à affirmer que la nouvelle Bolt EV est plus attrayante avec ses blocs optiques au dessin compliqué et ce panneau massif devant l’ouverture habituelle au niveau du pare-chocs. Même les nouveaux feux de position sont plus jolis. Quant à cette couleur de carrosserie Bleu glacé métallisé (qui force le consommateur à extirper 495 $ supplémentaires de sa poche), disons qu’elle attire l’attention des passants. 

Mais, dans l’ensemble, la Bolt EV révisée conserve sa forme de voiture urbaine et étroite, un look qui ne plaît certainement pas à tous.

Chevrolet Bolt EV 2022 - Habitacle

Un habitacle légèrement révisé

La planche de bord a changé de look pour cette refonte de mi-parcours. La forme est similaire, mais les boutons de la climatisation ont changé : ils sont dorénavant tous placés en ligne, à la manière d’un clavier de piano. Cette nouvelle disposition est plus élégante, mais elle oblige le conducteur à quitter la route des yeux pour choisir la bonne commande. Au fil des semaines, ce détail sera heureusement oublié.

L’écran central est quant à lui très facile à utiliser au quotidien. Les menus sont faciles à trouver et les graphiques sont clairs. Il arrive à l’occasion que les boutons physiques disposés à gauche de l’écran portent à confusion, mais règle générale, le système d’infodivertissement de la Bolt EV est simple, et c’est tant mieux ainsi!

Chevrolet Bolt EV 2022 - Logo

La Chevrolet Bolt EV, malgré sa refonte partielle, n’a pas beaucoup changé. La carrosserie plus haute que large fait en sorte que l’espace n’est pas le plus généreux à bord. En revanche, la hauteur du toit laisse beaucoup de place pour la tête des passagers plus grands. Sans surprise, c’est un peu plus serré à la deuxième rangée, quoique le plancher plat ne pénalise pas celui ou celle qui prend place au centre de la banquette. 

S’il est clair que le coffre est celui d’une voiture compacte, il faut tout de même mentionner que le plancher amovible peut dissimuler des objets de valeur et cette « cachette » est étonnamment grande. 

Malheureusement, j’ai eu beau chercher, je n’ai pas réussi à trouver le confort ajouté à bord de cette Bolt renouvelée. Les sièges sont trop courts et l’assise et le dossier sont trop durs. Je me dois également de mentionner que la suspension de la voiture est un brin ferme, ce qui a une incidence sur le rebond de la voiture sur une route usée par le temps. 

Chevrolet Bolt EV 2022 - Roue

Plaisante à conduire la Bolt?

Nul besoin de le rappeler, la Bolt EV n’a pas été développée pour les mêmes raisons qui poussent les ingénieurs à développer une Corvette. La Bolt est une voiture idéale pour la ville avec sa position de conduite un peu plus haute, sa visibilité exemplaire et son court rayon de braquage. La direction très légère est un avantage en conduite urbaine, mais sur l’autoroute à cadence plus élevée, la voiture n’est pas aussi rassurante à cause justement de cette direction trop floue. Heureusement, le centre de gravité plus bas colle littéralement la voiture au sol. 

Avec 200 chevaux et 266 lb-pi de couple, la Bolt n’est pas une tortue à l’accélération, mais on ne parle pas d’une championne de la piste d’accélération non plus. N’empêche, en désactivant l’antipatinage, il est possible de faire patiner les roues motrices avant en forçant un peu. D’ailleurs, les virages abordés avec trop de vivacité placent la voiture en situation de sous-virage. Il faut donc doser les pressions sur la pédale de droite lorsque la route se tortille comme un spaghetti. 

Chevrolet Bolt EV 2022 - Tableau de bord

La conduite à une pédale est tout à fait possible et ce levier de récupération d’énergie placé du côté gauche du volant est une autre particularité de la Bolt que j’apprécie. Le seul hic dans cette histoire, c’est que la Bolt n’est plus la voiture la plus amusante de la catégorie; elle ne l’a jamais été d’ailleurs et gageons que ses utilisateurs s’en moquent royalement!

Le moteur de la Bolt livre 200 chevaux et un couple de 266 lb-pi, des chiffres tout à fait suffisants pour la vocation de la Bolt. Il faudra attendre les Chevrolet Equinox EV et Blazer EV pour avoir droit à plus de mordant à l’accélération. 

417 km ?
Le mercure s’est mis à descendre durant cette semaine d’essai, une condition qui m’a privé de l’autonomie théorique totale, la Bolt EV qui affichait une distance possible de 394 km après une nuit branchée à ma nouvelle borne de recharge. Ce n’est pas aussi élevé que les 417 km promis par le constructeur, mais disons que près de 400 km à bord d’une des voitures électriques les plus abordables sur le marché, c’est déjà tout un exploit. 

Chevrolet Bolt EV 2022 - Volant

Le mot de la fin
Peu importe ce qui arrive au tandem Bolt EV/Bolt EUV, dans quelques années, on ne pourra jamais dénigrer son importance dans l’histoire électrique de General Motors. C’est vrai que le rappel massif est encore dans l’imaginaire collectif, mais le constructeur a pris le temps de réparer la très grande majorité des exemplaires qui roulent sur nos routes. Et même si le meilleur reste à venir avec la plateforme Ultium, la Bolt EV a contribué à sa manière à cette acceptation populaire du mouvement électrique. 

La Bolt EV n’est pas une voiture parfaite, à quelques points de vue d’ailleurs, mais avec son prix « raisonnable » par les temps qui courent, elle mérite au moins d’être considérée… si la mode électrique vous tente bien entendu.

On aime

Le prix (!)
Le système d’infodivertissement
L’agilité en ville

On aime moins

Le confort des sièges
La fermeté de la suspension
La direction un peu légère en conduite sportive

La concurrence principale

Ford Mustang Mach-E
Hyundai Ioniq 5 / Kona Electrique
Kia EV6 / Niro EV / Soul EV
Mazda MX-30
Mini Cooper SE
Nissan LEAF

 

 

Chevrolet Bolt EV 2022 - Coffre

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75