Aller au contenu
Turner, est-ce suffisant?

Les Jays ont besoin d’un autre bâton

Les Jays ont besoin d’un autre bâton
Jeremy Filosa / Cogeco Média

Les Blue Jays ont enfin bougé mardi, pour tenter d’aider leur attaque anémique de la saison dernière, en embauchant le vétéran frappeur Justin Turner.

Les amateurs respirent sûrement un peu mieux aujourd’hui, mais il reste que tout n’est pas réglé chez les Jays offensivement parlant.

Si George Springer frappe premier, avec Bo Bichette deuxième et Vladimir Guerrero troisième, ça place Turner au quatrième rang.

Il faut quand même se rappeler que Turner a 39 ans. Normalement, il devrait disputer la majorité des matchs comme frappeur de choix.

Mais pourra-t-il offrir à Guerrero la protection dont il a besoin pour mieux performer?

Les prouesses de Guerrero ont chuté récemment, mais il faut comprendre que ceux qui frappaient derrière lui auparavant ont tous quitté l’équipe.

Je parle ici de Teoscar Hernandez, Marcus Semien et Lourdes Gourriel.

Il faudra que Justin Turner en offre au moins autant qu’il a donné aux Red Sox en 2023, ou même plus, si les Blue Jays veulent redevenir menaçants offensivement.

L’an dernier, Turner a frappé 23 circuits et maintenu une moyenne de ,276.

Un bâton de plus ne serait pas de trop

L’alignement des frappeurs des Jays est composé de plusieurs frappeurs droitiers. Les Jays étaient à la recherche d’un frappeur de puissance, et si possible un gaucher, ce n’est pas le cas de Turner qui est aussi droitier.

Après Turner dans l’alignement, on retrouve plusieurs points d’interrogation.

Davis Scheneider sera un peu plus expérimenté, mais il demeure un jeune joueur en apprentissage.

Alejandro Kirk a grandement déçu offensivement l’an dernier. Un fait inquiétant, surtout que les Jays ont sacrifié Gabriel Moreno pour lui donner toute la place.

Ensuite on retrouve trois joueurs qui sont de calibre élite défensivement, en Kevin Kiermaier, Daulton Varsho et Isiah Kiner-Falefa, mais qui produisent peu offensivement.

Cavan Biggio peut aussi donner un coup de main, mais encore là, on parle d’un joueur qui manque de constance au bâton.

C’est donc très mince en attaque. On ne peut donc pas dire que l’équipe s’est améliorée à la plaque cet hiver.

Le temps presse

Si les Jays veulent ajouter un autre bâton à leur alignement, il reste encore un peu de temps, mais pas beaucoup.

Les lanceurs et receveurs se présenteront au camp dans deux petites semaines.

Des joueurs comme Cody Bellinger et Jorge Soler sont toujours à la recherche d’un nouveau domicile.

Avec la rotation des lanceurs de l’équipe, en plus de la solidité de l’enclos de relève, les Jays sont définitivement des aspirants à la Série mondiale.

Récemment, l’équipe a plutôt misé sur des vétérans frappeurs qui ont signé de courts contrats. Cela a plus ou moins bien fonctionné, comme il fallait s’y attendre.

Mais avant que cette fenêtre ne se referme, il faudrait bien que la direction plonge pour vrai et mette la main sur quelques cogneurs dans leur apogée, capable de faire la différence dès cette saison.

Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le 5h
En direct
En ondes jusqu’à 06:00