Salon de l’auto de Genève 2021 : bye bye !

Salon de l’auto de Genève 2021 : bye bye !Auto123.com
Salon de Genève

Il n’y aura pas de Salon international de l’automobile à Genève l’année prochaine. Les organisateurs craignant que la pandémie de coronavirus ne s’étende jusqu’en 2021. Oui, on est rendu à faire ce calcul.

Ce n’est pas une surprise, remarquez-le.

Ironiquement, le rassemblement annuel suisse a été le premier de l’année à être annulé en raison de l’éruption de la pandémie de coronavirus, bien que d’autres événements majeurs, notamment ceux de New York, Détroit et Paris, aient depuis été sacrifiés. En fait, les responsables de l’industrie se demandant quand de tels salons pourront à nouveau avoir lieu en toute sécurité.

« Il est loin d’être certain que la situation sanitaire actuelle permettrait d’organiser un événement attirant plus de 600 000 visiteurs et 10 000 journalistes au printemps prochain », ont déclaré les organisateurs de ce qui est officiellement connu comme le Salon international de l’automobile dans un communiqué envoyé par courrier électronique. En conséquence, « une majorité des exposants du GIMS (Geneva International Motor Show) qui ont répondu à un sondage ont déclaré qu’ils ne participeraient probablement pas à une édition en 2021 ».

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

En Amérique du Nord, comme partout ailleurs, des dizaines de petits rassemblements ont également été retirés du calendrier pour cette année et la question que se posent de nombreux planificateurs de l’industrie est de savoir s’il sera possible de les ramener, du moins lors de la première moitié de 2021. Les épidémiologistes et autres spécialistes médicaux, dont le célèbre Anthony Fauci (États-Unis) qui a aidé à diriger la réponse de la Maison Blanche contre la pandémie, continuent de mettre en garde contre une « deuxième vague » d’infections de la COVID-19.

L’annulation du Salon de l’automobile de Genève à la dernière minute a créé un cauchemar financier pour les organisateurs. C’est aussi l’autre raison derrière l’annulation si hâtive de l’événement de l’an prochain. Les organisateurs se sont retrouvés avec un gouffre de 16,8 millions de francs suisses. On leur proposait une aide, mais selon certaines conditions qu’ils se refusaient d’accepter. On croit maintenant que le Salon sera vendu aux propriétaires du centre de convention PALExpo, là où il est tenu chaque hiver.

La question que tout le monde se pose est la suivante : est-ce la fin des salons automobiles tels qu’on les connaît ? À court terme, la réponse est bien sûr oui, mais une fois cette crise passée, la normale reviendra. La grande question est de savoir quand… et à quel rythme !

Salon de Genève, logo
En direct de 06:00 à 10:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.