Le top 10 des Mustangs les plus mémorables de tous les temps

Le top 10 des Mustangs les plus mémorables de tous les tempsAuto123.com
Ford Mustang Mach 1 1969

Auto123 jette un regard sur les 10 Ford Mustang les plus mémorables de l’histoire.

D’une certaine manière, nous sommes plus soulagés qu’excités par l’annonce d’une nouvelle Ford Mustang Mach 1. Après tout, il n’y a pas si longtemps, Ford accolait le nom « Mach » à… un VUS électrique. Pour les puristes de la Mustang — vous savez qui vous êtes —, c’était une forme d’hérésie très difficile à pardonner. Il suffit d’aller lire certaines des « discussions » en ligne pour en avoir la preuve.

Lorsque l’on considère le passé de la Mustang, avec ses modèles uniques, ses bolides de course et ceux qui se sont fait connaître au cinéma, on peut comprendre pourquoi. Nous avons donc creusé dans le passé du modèle afin de nous rappeler sa riche histoire et avons établi une liste subjective des 10 versions les plus mémorables lancées dans le monde par le constructeur américain.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Ford Mustang Shelby GT350 1965

Ford Mustang Shelby GT350 1965

Il n'a pas fallu longtemps pour que Carroll Shelby, pilote de course devenu vendeur de voitures et préparateur de bolides de performance, et ultimement un homme d’affaires, a rapidement mis la main sur une Mustang et tout fait pour la transformer en bête de course pour la route (rappelez-vous que la première Mustang n’a été mise en vente que dans la seconde moitié de 1964, ce qui fait que cette version est apparue en quelques mois).

La GT350 était plus légère, plus puissante et simplement magnifique, tellement qu’elle nous fait vivre plus d’émotion que la première Mustang elle-même.

Prototype Ford Mustang Shelby GT350 1965

Ford Mustang Mach 1 Concept 1965

Ford Mustang Mach 1 Concept 1965

Ce qui est intéressant avec le concept Mach 1, c’est qu’avec le recul, il ressemble à un aperçu, pas nécessairement de la Mach 1 réelle, mais de la Mustang « rétro » modernisée, avec son toit découpé et ses phares carrés.

Ford Mustang Mach 1 Concept 1965, arrière

Ford Mustang Mach 1 1969

Ford Mustang Mach 1 1969, avant

Le Mach 1 de production a cependant été une grande réussite. Surtout celle que vous voyez ici. Le capot contrastant, les rayures subtiles — le summum d’un muscle car des années 60 et 70. Les 355 chevaux qu’elle proposait en configuration 428 n’étaient pas mal non plus.

Ford Mustang Mach 1 1969, arrière

Ford Mustang Cobra II 1976

Ford Mustang Cobra II 1976

La Mustang Bullitt du film éponyme représente sans doute la première fois que le muscle car de Ford a vraiment eu un impact sur le grand écran, mais on oublie que la Mustang II, quelque peu dénigrée, a été présentée dans une série de télévision extrêmement populaire à l’époque, ayant été l’une des principales voitures conduites par Farrah Fawcett dans l’émission Charlie’s Angels. La question était cependant de savoir si le fait de figurer dans cette émission était un net avantage ou non pour l’étrange Mustang II de l’époque de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole).

La Ford Mustang Cobra II 1976, avec Farrah Fawcett dessus

Ford Mustang SVO 1986

Ford Mustang SVO 1986

En parlant de la crise de l’OPEP et les soucis concernant la consommation des voitures à l’époque, la SVO est apparue, une Mustang à châssis Fox et à moteur 4-cylindres turbo, un groupe motopropulseur qu’on ne reverrait pas avant 2015. Les 175-205 chevaux qu’elle produisait n’étaient pas énormes par rapport aux normes modernes, mais n’empêche, elle ne produisait qu’environ 75 chevaux de moins que la version GT à moteur V8 du temps. Une idée intéressante, même si ce modèle n’était pas particulièrement rapide.

Ford Mustang SVO 1986, trois quarts arrière

Ford Mustang SVT Cobra R 2000

Ford Mustang SVT Cobra R 2000

C’est l’une des Mustang les plus discrètes ET brutales. On peut dire d’elle qu’elle n’avait l’air que d’une version à châssis Fox de la deuxième génération avec un ensemble aérodynamique et un capot bombé, mais elle cachait sous ce dernier un V8 qui développait près de 400 chevaux en sortant de l’usine, et elle proposait en plus une pile à combustible dans son coffre, des ressorts Eibach et, sur certains modèles, des sièges de course Recaro.

Ford Mustang SVT Cobra R 2000, arrière

Ford Mustang Boss 302 Laguna Seca 2012

Ford Mustang Boss 302 Laguna Seca 2012

Ce qui été lancé avec la Cobra R en matière de fabrication d’une Mustang de course pour la route, la version Laguna Seca a repoussé la donne plus loin en donnant à la Boss 302 de l’époque un énorme séparateur avant, une cage de sécurité, des pneus ultras adhérents, une suspension réglée très sportivement, près de 450 chevaux et une peinture au thème rétro à faire saliver. Dommage que nous ne les ayons jamais vus au Canada ; cela était dû à un problème de réglementation de phares.

Ford Mustang Boss 302 Laguna Seca 2012, avant Ford Mustang Boss 302 Laguna Seca 2012, profil

Ford Mustang Shelby GT350R 2015

Ford Mustang Shelby GT350R 2015

En revanche, celle-ci a traversé la frontière. Elle représentait une progression massive pour la Mustang, dans la mesure où elle a reçu un vilebrequin à surfaces plates, ce qui signifie qu’elle avait une architecture de moteur similaire à celle de la Ferrari 458 de l’époque. Elle produisait 526 chevaux et 429 livres-pieds de couple, sans parler de la sonorité spectaculaire qu’elle avançait pour accompagner le tout.

Ford Mustang Bullitt 2019

Ford Mustang Bullitt 2019

La troisième version de la variante rendant hommage au film Bullitt était bien plus qu’un simple Mustang proposant un traitement stylistique distinct. Il y avait cela avec la peinture spéciale, les roues et les écussons, mais derrière le style, on retrouvait de la substance : une suspension adaptative, des freins plus massifs et plus de puissance qu’une version GT standard. À une époque où il y avait une Shelby, mais pas de Boss, la Bullitt se situait bien entre la GT350R et la GT régulière.

Ford Mustang Bullitt 2019, avec la Mustang du film Bullitt

Ford Mustang Shelby GT500 2020

Ford Mustang Shelby GT500 2020

Il est normal que Ford commence la décennie avec non seulement la plus puissante Mustang de tous les temps, mais aussi la plus puissante Ford de l’histoire, point. Plus puissante même que le supercar GT. Elle n’a pas de vilebrequin à surfaces plates, mais son V8 suralimenté développe 760 chevaux et 626 livres-pieds de couple, ce qui lui permet d’effacer le 0 à 100 km/h en 3,5 secondes.

Ford Mustang Shelby GT500 2020, trois quarts arrière

En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.