Vers une industrie automobile tout électrique en 2035 ?

Vers une industrie automobile tout électrique en 2035 ?Auto123.com
Kia Soul EV

L’électrification, vous le savez, s’accélère vivement en ce début de décennie. Les constructeurs qui annoncent des parcs tout électriques d’ici 10 à 15 ans sont de plus en plus nombreux (GM, Nissan, Volvo, entre autres), sans compter les territoires qui ont déjà mentionné qu’à compter de 2035, la vente de véhicules neufs à essence ne serait plus permise.

Au Québec, c’est déjà réglé pour 2035. En Californie, le gouverneur Gavin Newsom a signé un décret en ce sens en septembre dernier. Ça va même jusqu’à inclure les véhicules lourds à compter de 2045.

Et voilà que des pressions en ce sens s’accentuent, car deux sénateurs californiens demandent au président Joe Biden de suivre l’exemple de leur état, du moins en ce qui concerne les véhicules de promenade.

Selon Automotive News, Dianne Feinstein et Alex Padilla ont envoyé une lettre au président pour demander un objectif national pour la vente unique de nouveaux véhicules électriques pour 2035. La lettre n’a pas été rapportée, mais a apparemment été vue par Reuters, qui a également révélé qu’un argument a été présenté au président concernant l’établissement d’une norme nationale d’économie de carburant.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Le président Joe Biden et la vice-présidente Kamala Harris

Les sénateurs auraient déclaré que la norme établie entre la Californie et un groupe de constructeurs automobiles en 2019 devrait être le « minimum absolu ». Ford, Honda, BMW et Volkswagen ont conclu un accord avec l’État qui prévoit des règles plus strictes que celles fixées par l’administration Trump, mais qui ne sont pas aussi rigoureuses que les objectifs fixés par l’administration Obama.

On ignore pour l’instant si Joe Biden envisage de telles mesures. La Maison-Blanche n’a pas donné de réponse officielle à cette lettre, bien que l’administration Biden ait l’intention de faire passer les flottes de véhicules fédéraux à l’énergie électrique. Peu de temps après son investiture en janvier, le président a signé le décret « Made In America » qui, entre autres choses, promettait le passage susmentionné à parc fédéral électrique.

En Europe, des mesures similaires ont déjà été adoptées. Aux États-Unis, si une telle approche voit le jour, on devine qu’elle viendra d’une administration démocrate. Ça demeure très politique, cependant, et y aller d’une telle décision dans un premier mandat demeure risqué. Du même élan, il n’est pas certain que Joe Biden effectue deux mandats, car il aura 82 ans au moment de sa réélection.

Bref, le dossier sera à suivre, mais la roue tourne.

Trudeau-Landry
En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.