Stellantis : un sursis de 10 ans pour toutes les marques

Stellantis : un sursis de 10 ans pour toutes les marquesAuto123.com
Stellantis a annoncé que ses marques allaient profiter d’un sursis de 10 ans avant que des décisions définitives soient prises les concernant. Chacune devra cependant s’activer et prouver qu’elle a sa place au sein du groupe.

Lorsque les groupes PSA Peugeot Citroën et Fiat-Chrysler Automobiles ont fusionné, de nombreux experts ont été rapides à prédire la disparition de telle ou telle marque. En Amérique du Nord, la première qui s’est retrouvée sur la sellette a été Chrysler. Ailleurs, Lancia a été visée.

Une minute, clame aujourd’hui Stellantis. Concrètement, la nouvelle entité qui compte 14 marques a annoncé qu’elle allait donner la chance à chacune de se faire valoir.

« Nous donnons une chance à chaque marque. Nous leur accordons une période de 10 ans et nous leur accordons des fonds pour la mise en place d’une stratégie de modèle. Les directeurs doivent être clairs en ce qui concerne l’image de la marque, les clients, les cibles et la communication de la marque », a annoncé le patron de Stellantis, Carlos Tavares, lors de l’événement Future of the Car du Financial Times.

Ses commentaires confirment que les amateurs et les concessionnaires de Chrysler n’ont pas à s’inquiéter de l’avenir, du moins pour 10 ans. Et, contre toute attente, les amateurs de Lancia peuvent eux aussi pousser un soupir de soulagement. L’ancien dirigeant de FCA, Sergio Marchionne, avait averti de sa disparition à plusieurs reprises. Alfa Romeo est également en sécurité pour l’instant, tout comme Vauxhall.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Chrysler Pacifica Pinnacle 2021

L’engagement pris par Carlos Tavares signifie également que Stellantis ne cédera aucune de ses marques pour lever des capitaux avant au moins 2031. Il appartient désormais à chaque équipe de direction de défendre la marque qu’elle guide, une stratégie inhabituelle de survie à une époque où il est plus courant de réduire les coûts que de dépenser de l’argent. L’approche est audacieuse, toutefois, et va donner lieu à des approches novatrices, il va sans dire.

Pour Chrysler, cela va forcément signifier une stratégie de croissance, car on imagine mal la division ne conserver que les deux véhicules qu’elle propose actuellement, soit la 300 et la fourgonnette Pacifica. Le défi est semblable pour Lancia qui fait bien en Italie, mais qui doit trouver une façon de s’implanter plus solidement ailleurs dans le monde.

Les prochains salons automobiles, lorsqu’ils reprendront vie, vont assurément être intéressants du côté de Stellantis.

Deux marques de Stellantis

Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.