Hyundai annonce 7,4 milliards d’investissements aux États-Unis

Hyundai annonce 7,4 milliards d’investissements aux États-UnisAuto123.com
Prototype Hyundai Prophecy

Hyundai a annoncé qu’elle allait investir 7,4 milliards au cours des cinq prochaines années aux États-Unis pour le développement de plusieurs technologies clés, notamment la fabrication de véhicules électriques, l’hydrogène et même la robotique avancée.

Au sommet des priorités figurent l’assemblage de véhicules électriques aux États-Unis. Ainsi, Hyundai prévoit fabriquer des modèles électriques dès 2022 dans son usine de Montgomery, en Alabama. Les véhicules appartiendront à la fois aux marques Hyundai et Kia. L’usine produit actuellement les berlines Elantra et Sonata, ainsi que les VUS Tucson et Santa Fe.

Cette nouvelle vient ajouter du poids aux autres annonces récentes de l’entreprise, notamment celle qui va nous faire voir les véhicules de la nouvelle division électrique Ioniq, ainsi que d’autres créations qui vont voir le jour sous le giron Genesis. La production de véhicules électriques aux États-Unis donnera également à Hyundai un avantage sur ses concurrents, comme General Motors, en ce qui concerne le projet de l’administration Biden d’offrir 100 milliards de dollars d’incitatifs pour les véhicules électriques construits en Amérique.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Hyundai Ioniq 5

Et malgré son programme agressif en matière de véhicules électriques, Hyundai n’abandonne pas pour autant l’hydrogène. L’entreprise collaborera avec l’administration Biden pour développer l’infrastructure de ravitaillement en hydrogène en ajoutant des stations et en fournissant au gouvernement des Nexo.

Hyundai cherche également à étendre l’utilisation des camions commerciaux fonctionnant grâce à une pile à hydrogène. La compagnie prévoit assurer la logistique entre les ports et les entrepôts à l’aide de camions à hydrogène, en plus de collaborer avec Cummins pour développer et déployer des systèmes de carburant à l’hydrogène.

L’autre pôle où Hyundai compte investir est la technologie de pointe. Le groupe souhaite créer un écosystème de mobilité aérienne urbaine. Autrement dit, elle veut voir des taxis volants dans le ciel. Pour ce faire, elle va créer une filiale qui sera basée à Washington pour explorer ces options. Hyundai tirera également parti de sa participation de 80 % dans Boston Dynamics, créateur du chien robot, pour faire avancer la recherche en robotique. Enfin, Hyundai continuera à développer sa technologie de conduite autonome dans le but de lancer un robotaxi en collaboration avec Lyft d’ici 2023.

Prototype de véhicule volant Hyundai pour Uber

Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.