• Accueil
  • Automobile
  • Guide de la voiture hybride et électrique 2020 | Les hybrides rechargeables

Guide de la voiture hybride et électrique 2020 | Les hybrides rechargeables

Guide de la voiture hybride et électrique 2020 | Les hybrides rechargeablesAuto123.com
Toyota RAV4 Prime 2021

L’année 2020 a surtout été marquée par la pandémie, c’est vrai, mais dans le monde de l’automobile électrifié, il y a eu du nouveau et le moins qu’on puisse dire, c’est que 2021 est elle aussi une année importante dans l’acceptation de cette technologie à bord de nos véhicules.

À voir aussi : Top 17 des véhicules électriques au Canada en 2021 : l’offre électrique grandit

S’il est vrai que 2021 est fortement marquée par plusieurs nouveaux modèles électriques, la technologie hybride rechargeable – ou PHEV si vous préférez l’expression abrégée – a encore sa raison d’être, quoique sa pertinence est de plus en plus remise en question avec les améliorations du côté purement électrique.

Place à la cinquième édition de notre guide annuel des véhicules hybrides rechargeables.

Audi

Audi A7 TFSIe

On début ce tour d’horizon qui a décidé de tout miser sur la propulsion électrique d’ici quelques années, la gamme e-tron qui montre déjà ce à quoi il faut s’attendre de la stratégie électrique de la marque aux quatre anneaux. Or, il ne faut pas oublier que le constructeur compte pas moins de trois véhicules hybrides rechargeables au sein de sa gamme : l’A7 TFSIe, l’A8 L TFSIe et le Q5 TFSIe. Si le VUS démontre un potentiel à l’ère des véhicules fonctionnels au possible, la berline-coupé A7 et la limousine A8 L sont deux options inusitées pour les automobilistes « écolo » qui ont un budget substantiel.

Autonomies possibles (en mode électrique) : entre 29 (A8 L) et 39 km (A7)

Audi Q5 TFSIe

BMW

BMW 530e

Du côté bavarois, l’offre hybride rechargeable demeure inchangée pour 2021, BMW qui va surtout miser sur l’arrivée du multisegment iX et de la berline i4 un peu plus tard, ces deux modèles purement électriques qui vont sans aucun doute populariser la propulsion électrique chez le constructeur.

C’est donc de dire que la 530e, la 530e xDrive, la 745Le xDrive, la 330e , ainsi que les utilitaires X3 xDrive30e et X5 xDrive45e sont de retour sans grands changements.

Autonomies possibles (en mode électrique) : entre 29 (X3) et 50 km (X5).

À voir aussi : Essai de la BMW 330e xDrive 2021 : l’imparfaite option hybride rechargeable de la Série 3

BMW X5 xDrive45e BMW 330e

Chrysler

Chrysler Pacifica hybride

Ici aussi, la division Chrysler est en mode statu quo, la Pacifica Hybride demeure la seule minifourgonnette hybride rechargeable sur le marché. Notez toutefois que la lutte est plus féroce dans la catégorie depuis l’arrivée de la Toyota Sienna qui, rappelons-le, fait appel à une motorisation exclusivement hybride. Qui plus est, la fourgonnette nipponne peut être commandée avec ou sans rouage intégral, contrairement à la Pacifica Hybride qui limite sa motricité aux deux roues avant.

Autonomie possible (en mode électrique) : 51 km.

À voir aussi : Essai de la Chrysler Pacifica Pinnacle 2021 : le luxe à l’américaine

Chrysler Pacifica hybride, profil Chrysler Pacifica hybride, écusson

Ford

Ford Escape PHEV

C’est vrai qu’il reste encore quelques exemplaires de la berline Ford Fusion Energi au pays, mais il commence à se faire tard puisqu’il s’agit d’un modèle 2020. Toutefois, Ford offre toujours l’Escape hybride rechargeable, le VUS qui jumelle un moteur 4-cylindres atmosphérique de 2,5-litres à une paire de moteurs électriques.

Autonomie possible (en mode électrique) : 60 km.

À voir aussi : La production du Ford Escape PHEV ne commencera pas avant 2021

Ford Escape PHEV, profil Ford Escape PHEV, en chargement

Honda

Honda Clarity

Même constat chez Honda alors que la berline Clarity demeure la seule voiture disponible avec un câble de recharge au pays. Comme je le mentionnais l’an passé, la berline intermédiaire a certainement un look polarisant, mais l’expérience de conduite et la qualité de cette curieuse voiture valent le détour, idem pour l’autonomie en mode électrique.

Autonomie possible (en mode électrique) : 77 km.

Honda Clarity, profil Honda Clarity, écusson

Hyundai

Hyundai Ioniq PHEV

Au moment d’écrire ces lignes, la seule offre hybride rechargeable au sein de Hyundai en 2021 porte l’écusson IONIQ, la petite voiture qui, rappelons-le, est disponible en trois niveaux de motorisations : hybride, hybride rechargeable et purement électrique. Mais, d’ici quelques semaines, le Santa Fe Hybride rechargeable va venir se greffer à l’alignement de la marque. Et c’est la même histoire pour le Tucson hybride rechargeable qui sera de l’année-modèle 2022.

Autonomie possible (en mode électrique) : 47 km (IONIQ).

À voir aussi : Premier essai du Hyundai Tucson hybride 2022 : Dynamique avant d’être efficace

À voir aussi : Hyundai nous montre son Santa Fe 2021 révisé

Hyundai Ioniq PHEV, profil Hyundai Ioniq PHEV, intérieur

Jeep

Jeep Wrangler 4xe

La division Jeep n’est pas celle qui vient en tête lorsqu’il est question de véhicules électrifiés. Pourtant, le constructeur reconnu pour ses véhicules utilitaires sport capables de franchir les pires chemins accidentés se prépare actuellement à l’électrification de plusieurs modèles chez nous, notamment du côté du Jeep Wrangler 4xe, le 4x4 légendaire qui accueille cette année un groupe motopropulseur combinant un moteur 4-cylindres turbo de 2,0-litres à un bloc de batteries et deux moteurs électriques.

Autonomie possible (en mode électrique) : 40 km.

À voir aussi : Essai du Jeep Wrangler 4xe 2021 : une nouvelle manière de faire du hors route

À voir aussi : Jeep Wrangler 4xe 2021 : 40 kilomètres d’autonomie électrique

Jeep Wrangler 4xe, port de chargement Jeep Wrangler 4xe, arrière

Kia

Kia Niro EV

Chez Kia, on prépare bien entendu l’arrivée du tout premier véhicule électrique dédié, l’EV6 qui sera un véhicule 2022 par contre. En attendant l’arrivée de ce dernier, Kia compte sur le Niro Hybride rechargeable pour combler les besoins de consommateurs qui visent ce type de technologie, tandis que le nouveau Sorento sera quant à lui disponible avec un groupe motopropulseur hybride rechargeable d’ici la fin de l’année. Il y aura bientôt beaucoup de choix du côté des utilitaires « PHEV » coréens.

Autonomie possible (en mode électrique) : 42 km.

À voir aussi : Essai du Kia Niro EV 2020 : de plus en plus près

Kia Niro EV, port de chargement Kia Niro EV, trois quarts arrière

Lincoln

Lincoln Aviator Grand Touring PHEV

Jadis considérée comme une division moribonde profitant des plateformes Ford pour élaborer des modèles plus luxueux, Lincoln est désormais plus indépendante dans ses choix, et ce, même si elle doit développer ses véhicules à partir des architectures de l’ovale bleu. Le Lincoln Aviator Grand Touring par exemple est un VUS de performance livrant près de 500 chevaux et plus de 600 lb-pi de couple, grâce à un moteur V6 biturbo de 3,0-litres et d’un moteur électrique supplémentaire. Même constat pour le Corsair Grand Touring qui fait équipe avec un 4-cylindres atmosphérique de 2,5-litres et un moteur électrique, ce qui donne 266 chevaux en puissance totale.

Autonomie possible (en mode électrique) : 34 (Aviator) et 45 km (Corsair).

Lincoln Corsair

Mini

Mini Countryman SE ALL4, avant

La division Mini cherche aussi à transformer la gamme en une division tout électrique. La Mini Cooper SE est déjà un bon pas dans la bonne direction, mais pour rentabiliser son incursion électrique, elle devra présenter un multisegment purement électrique. Mais bon, mentionnons tout de même le Mini Countryman SE ALL4, l’utilitaire qui profite de la motorisation 3-cylindres turbo et d’un moteur électrique pour enregistrer les cotes de consommation les plus basses de la gamme Countryman.

Autonomie possible (en mode électrique) : 29 km.

Mini Countryman SE ALL4, trois quarts arrière Mini Countryman SE ALL4, écusson

Mitsubishi

Mitsubishi Outlander PHEV

Même si le constructeur aux trois diamants vient de renouveler de fond en comble son utilitaire Outlander – le nouveau modèle est intimement lié au Nissan Rogue –, l’offre hybride rechargeable demeure semblable à celle de l’an passé. Toutefois, même si le « vieux » Outlander demeure parmi nous pour une année de plus, le constructeur a bonifié le bloc essence (de 2,0 à 2,4-litres), idem pour le bloc de batteries et plusieurs autres éléments trop longs à énumérer.

Autonomie possible (en mode électrique) : 39 km.

À voir aussi : Un Mitsubishi Outlander PHEV légèrement amélioré pour 2021

Mitsubishi Outlander PHEV, de haut Mitsubishi Outlander PHEV, cadran de charge Mitsubishi Outlander PHEV, en chargement

Porsche

Porsche Panamera e-hybrid

L’électrique est également à l’honneur chez Porsche, notamment depuis l’arrivée de la berline-coupé Taycan et bientôt de sa variante Cross Turismo, mais n’oublions pas que les stratèges du constructeur proposent depuis très longtemps des livrées hybrides rechargeables de la Panamera et du Cayenne. Mieux encore, Porsche offre deux niveaux de performance, une régulière et une complètement démentielles, le niveau Turbo S E-Hybride qui flirte avec les 700 chevaux.

Autonomie possible (en mode électrique) : 24 à 31 km.

À voir aussi : Porsche Panamera 2021 : renouvelée de fond en comble… malgré les apparences

À voir aussi : Essai de la Porsche Panamera 4 e-hybrid Sport Turismo : un plaisir différé

Porsche Panamera e-hybrid, intérieur Porsche CayenneTurbo S E-Hybride Porsche CayenneTurbo S E-Hybride, arrière

Toyota

Toyota RAV4 Prime

Depuis quelques mois, un VUS compact fait beaucoup parler de lui dans les provinces où les incitatifs gouvernementaux sont en vigueur, au Québec et en Colombie-Britannique. Le RAV4 Prime est très prisé parmi les électromobilistes, notamment parce qu’il offre une puissance de 302 chevaux, mais aussi parce qu’il peut rouler en mode électrique sur une distance de 68 km.

La Prius Prime n’est pas à dénigrer non plus avec ses 40 km d’autonomie et sa très faible consommation de carburant.

Autonomie possible (en mode électrique) : 40 (Prius Prime) et 68 km (RAV4 Prime).

Toyota RAV4 Prime, trois quarts arrière Toyota Prius Prime Toyota Prius Prime, écusson

Volvo

Volvo XC40 Recharge

Le Volvo XC40 P8 Recharge marque un pas important dans l’histoire de la marque suédoise, mais il ne faut certainement pas oublier que depuis quelques années, le constructeur propose plusieurs livrées hybrides de rechargeables de presque tous ses véhicules. Et qui dit « PHEV » chez Volvo dit aussi performances relevées.

Autonomie possible (en mode électrique) : 29 à 35 km.

Ne manquez pas notre section 100 % électrique !

Volvo S60 T8 Recharge Volvo XC60 T8 Recharge Volvo XC40 Recharge, toit

Le 5h
En direct de 05:00 à 06:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.