Essai du Land Rover Defender 90 2021

Pour la boue ou les boulevards

Pour la boue ou les boulevards
Land Rover Defender 90 2021
Auto123.com

Auto123 met à l’essai le Land Rover Defender 90 2021.

Depuis quelques années, dans l’industrie, la mode rétro est un peu moins dans le ton. Bon, c’est vrai, le trio de muscle cars américains exploite à fond sa filiation avec le passé et il existe quelques autres exemples récents de néorétro, comme la Fiat 124 Spider ou même une certaine Jaguar F-Type qui s’inspire manifestement de l’indémodable E-Type. Cependant, avec le virage électrique, l’industrie s’est retournée vers le futur.  

Un bref coup d’œil à la catégorie des 4x4 robustes confirme qu’il y existe encore un intérêt pour le design d’autrefois. Par exemple, depuis plus de 60 ans, le Jeep Wrangler se colle au design du petit 4x4 envoyé au front, durant la Deuxième Guerre mondiale. Ford a choisi de faire exactement la même chose avec son nouveau Bronco, qui s’inspire de son ancêtre des années 60.

Et puis, il y a ce Land Rover Defender. Contrairement aux deux autres, il demeure une curiosité en Amérique du Nord. En effet, quelques exemplaires des précédentes générations ont traversé la frontière, mais le symbole de la robustesse britannique n’a jamais été un modèle très répandu de ce côté-ci de l’Atlantique.

Depuis quelques mois, enfin, Land Rover offre son modèle le plus emblématique à ces automobilistes canadiens qui veulent bien conduire un 4x4 robuste au quotidien… et qui ont au moins 62 800 $ dans leur compte de banque ! Vous aurez compris que cette somme est le prix de base du Defender 90, et qu’il ne comprend aucune des nombreuses options proposées par le constructeur.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Land Rover Defender 90 2021, avant

L’instant de quelques jours, j’ai pu découvrir le Defender 90, ce modèle plus court qui, n’en déplaise aux stratèges de la marque, demeure un véhicule très niché avec ses deux portières et sa portière arrière qui s’ouvre de gauche à droite. Disons seulement que le Defender 110, qui a quatre portières et sept places, s’avère plus pratique pour transporter des passagers.

Les particularités du Defender 90
Si je me fie aux réactions des piétons et automobilistes croisés sur la route pendant ces quelques jours d’essai, le design du nouveau Defender 90 fait l’unanimité.

Les designers ont repris plusieurs éléments de l’ancien modèle, à commencer par cette silhouette « carrée ». Le capot plat agrémenté de ces plaques métallisées contrastantes, les grillages sur les ailes avant, cette fenestration horizontale d’un bout à l’autre et, surtout à l’arrière, cette bande noire verticale dotée de feux de freins à DEL et de cette portière étroite sur laquelle le pneu de secours est fixé.

C’est sans oublier, à l’arrière, ces petites, mais longues, fenêtres flanquées en bordure du toit; un superbe clin d’œil aux Defender d’antan.

Land Rover Defender 90 2021, arrière

Et l’habitacle?
À l’intérieur, la nouvelle variante n’a rien à voir avec les autres modèles de la marque. Il y a bien entendu quelques composantes empruntées aux autres véhicules du groupe, mais l’ambiance est typiquement Defender.

La planche de bord, par exemple, reçoit les écrans d’information les plus récents : un derrière le volant et un autre, tactile, en plein centre. Mais ceux-ci sont intégrés différemment, surtout celui du centre pour lequel les concepteurs de la marque ont imaginé un design original donnant l’impression qu’il flotte dans le vide. D’ailleurs, une bonne portion de cette planche de bord peut servir d’espace de rangement pour un appareil intelligent ou même un petit sac.

La console centrale est également pratique avec son pavé de recharge par induction, sa glacière réfrigérée ou ces deux porte-gobelets. Il y a même un espace supplémentaire sous cette console. Notez qu’il est possible de commander, parmi les équipements optionnels, une banquette pleine largeur pour l’avant. Ainsi, le Defender 90 devient un véhicule à six places. Avis aux intéressés !

Land Rover Defender 90 2021, intérieur

Au bout de cette console, on retrouve toutes les commandes requises au quotidien, notamment celles pour la climatisation, le levier de la boîte de vitesses, les sélecteurs de modes de conduite et de réglage de la suspension pneumatique, et l’incontournable commutateur de la chaîne audio qui, curieusement, est placée tout près du passager (loin du conducteur).

D’ailleurs, l’aménagement de tous ces commutateurs porte à confusion, car il y a encore deux autres molettes, plus grosses celles-là. Elles contrôlent la climatisation. Il faut s’y habituer, mais je trouve plutôt inusité l’emplacement du bouton de sélection des modes de conduite qui est juste au-dessus de celui qui règle l’intensité de la ventilation ! De plus, je dois dire que la position du levier de vitesses gêne la manipulation de l’écran tactile central. Ça paraît beau et bien ficelé, mais au fond c’est très mal pensé !

Je me dois aussi de parler de l’espace à l’arrière. Pour un 4x4 dont la mission première est de résister à une journée passée loin du bitume, il est impressionnant, mais l’accès est plutôt corsé. D’abord, il faut faire glisser un des deux sièges baquets vers l’avant. Ensuite, la marche est haute !

Finalement, il y a ce coffre qui ne donne pas beaucoup de marge de manœuvre à son propriétaire pour le transport, par exemple, de bagages. Pour l’aspect utilitaire, le Defender 110 est mieux outillé.

Land Rover Defender 90 2021, coffre

Toute la quincaillerie d’un 4x4 robuste
Je n’étonnerai personne en affirmant que le Land Rover Defender est avant tout un véhicule d’image. Au même titre qu’un Mercedes-Benz Classe G, le plus récent 4x4 de la marque britannique a plus de chances de parcourir les boulevards des métropoles que les sentiers accidentés du globe, et ce même s’il a tout ce qu’il faut pour s’aventurer aux endroits les plus éloignés. Oseriez-vous vous offrir une expérience de conduite hors route au volant de votre nouveau Land Rover acheté à un prix qui frise les... 90 000 $ ? C’est bien ce que je pensais !

Néanmoins, notre Defender 90 est allé se salir un peu durant nos quelques journées d’essai. Rassurez-vous, je n’ai pas affronté la célèbre piste Rubicon en Californie. Je n’ai pas participé non plus à un programme du Centre d’expérience Land Rover dans les environs de Montebello, au Québec. Je me suis contenté d’un petit sentier en bordure d’autoroute. Il était suffisamment boueux pour me permettre de découvrir les qualités de cet authentique 4x4.

En sélectionnant le mode Boue et ornières avec le système Terrain Response, le Defender 90 n’a fait qu’une bouchée des trous d’eau et ces herbes hautes n’étaient tout simplement pas de taille pour arrêter le représentant Land Rover. D’ailleurs, avec la suspension pneumatique, il est très facile de surmonter des obstacles, d’autant plus que les pneus hors route sont un gage de motricité accrue lorsqu’on s’éloigne du bitume.

Avec deux différentiels, un boîtier de transfert à deux vitesses et un système 4x4 permanent, le Defender 90 ne craint pas les terrains glissants ou rocailleux.

Land Rover Defender 90 2021, trois quarts arrière

Le verdict… au volant
Comme je le mentionnais plus haut, le Defender 90 risque d’être plus souvent aperçu dans les grands centres et, à ce chapitre, il se démarque… à tous les niveaux ! J’ai été estomaqué par la rudesse occasionnelle de la suspension, alors que la consommation moyenne, qui a oscillé autour de 14 litres aux 100 km, ne m’a guère impressionné. Une virée qui m’a mené à Kingston, en Ontario, m’a toutefois permis de constater qu’il est possible d’abaisser cette moyenne sous le seuil des 12 litres aux 100 km, même en roulant à 120 km/h… avec quelques pointes à 130 — et ceci reste entre nous !

Le Defender est un 4x4 très « vertical », ce qui le rend sensible aux vents latéraux. De plus, son centre de gravité haut accentue le roulis lorsqu’on le pousse un peu fort dans les virages. Mais, règle générale, le Defender 90 est un VUS très agréable au quotidien, notamment grâce à son 6-cylindres en ligne turbo de 3,0 litres assorti d’un système semi-hybride de 48 volts. La boîte de vitesses automatique à huit rapports y est jumelée d’office, bien entendu. Ce groupe motopropulseur est sans contredit le plus adéquat pour ce véhicule. Avec 395 chevaux et 406 lb-pi de couple, le pied droit n’a pas besoin de travailler très fort !

Le mot de la fin
Ce premier contact à bord du plus rare des Defender s’est très bien déroulé. En faisant abstraction de la consommation de carburant plutôt élevée et du coût exorbitant du véhicule, le Defender 90 a autant de charisme qu’un Range Rover. Ce 4x4 de Land Rover a tout ce qu’il faut pour épater la galerie et « flasher » au centre-ville comme à la campagne.

Land Rover Defender 90 2021, trois quarts avant

On aime

La silhouette intemporelle
L’aménagement intérieur impressionnant
Les capacités hors route

On aime moins

Le prix exigé
La consommation de carburant
Le volume ridicule du coffre

La concurrence principale

Ford Bronco
Jeep Wrangler
Lexus GX/LX
Mercedes-Benz Classe G
Toyota 4Runner

Land Rover Defender 90 2021, feu, écusson

Essai du Land Rover Defender 90 2021 : pour la boue ou les boulevards

Photo 1

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 2

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 3

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 4

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 5

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 6

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 7

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 8

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 9

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 10

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 11

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 12

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 13

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 14

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 15

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 16

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 17

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 18

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 19

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 20

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 21

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 22

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 23

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 24

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 25

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 26

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 27

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 28

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 29

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 30

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 31

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 32

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 33

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 34

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 35

Source: V.Aubé | Auto123.com

Bouchard en parle
En direct de 15:00 à 18:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.