Essai du Ford Bronco Wildtrak 2021 : pratique en ville, ou pas ?

Essai du Ford Bronco Wildtrak 2021 : pratique en ville, ou pas ?
Ford Bronco Wildtrak 2021
Auto123.com

Auto123 met à l’essai le Ford Bronco Wildtrak 2021.

Mon collègue Daniel Rufiange vous en a déjà parlé en long et en large de celui-là. En fait, j’étais à ses côtés lorsqu’il a pris le volant du nouveau Bronco en été 2021 dans la région de Toronto et je me suis fait une opinion assez semblable à la sienne du revenant de Ford. En bref, le nouveau rival avoué du Jeep Wrangler reprend à sa manière la recette du 4x4 le plus reconnu sur Terre, mais avec suffisamment de particularités pour qu’on ne se trompe pas en l’apercevant dans la rue.

S’il est clair que le Bronco est un véhicule capable de suivre le Wrangler dans un sentier parsemé d’embûches, il faut aussi déterminer s’il a ce qu’il faut pour résister à l’épreuve ultime : celle de la jungle … urbaine!

On va se le dire : un grand nombre de propriétaires de Jeep Wrangler Unlimited – nom donné à la variante quatre portes – n’essayeront jamais leurs légendaires 4x4 dans un chemin accidenté où le conducteur doit savoir quoi faire pour se sortir d’une situation corsée. Et le Ford Bronco – aussi compétent soit-il loin du bitume – risque d’être appelé à jouer le même rôle urbain pour plusieurs propriétaires.

C’est pourquoi, l’instant de quelques jours au mois de décembre, j’ai repris le volant de cette brute hors route pour voir en quoi consistait le quotidien d’un propriétaire de 4x4 qui utilise presque exclusivement son véhicule en ville ou sur l’autoroute. Est-ce bien raisonnable d’acquérir un véhicule aussi extrême pour se sortir d’un vulgaire banc de neige à l’occasion? Vous connaissez déjà la réponse, mais bon, si vous voulez en savoir plus, lisez ceci.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Ford Bronco Wildtrak 2021, profil

Un Bronco Wildtrak, c’est quoi au juste?
Le modèle Wildtrak réside au sommet de la gamme – pour l’instant du moins, car nous savons déjà que Ford va ajouter un Bronco Raptor, sans oublier cet ensemble Everglades qui viendra avec des jantes exclusives, un treuil installé à l’usine et même une entrée d’air de type « snorkel ». Ce dernier supplante même l’écusson Badlands considéré comme le rival direct au Jeep Wrangler Rubicon. Autrement dit, ces deux 4x4 sont taillés pour une utilisation hors route ardue.

La version Wildtrak, quant à elle, a été conçue pour une conduite un peu plus délinquante en terrain accidenté. Considérez celle-ci comme l’option qui s’approche le plus du F-150 Raptor à l’heure actuelle, le Bronco Raptor qui deviendra LE modèle le plus outillé lorsqu’il entrera en fonction dans quelques mois.

Au même titre que le F-150 Raptor ou le futur Bronco Raptor, cette livrée Wildtrak a été pensée pour ces parcours hors route réalisés à haute vitesse dans le désert du Baja. N’allez surtout pas croire que le Wildtrak n’est pas capable de survivre à un chemin accidenté et étroit dans les forêts canadiennes, mais disons que sa spécialité est de rouler rapidement. Malheureusement, les vastes déserts de sable sont assez rares au pays.

Ford Bronco Wildtrak 2021, calandre

Le véhicule mis à l’épreuve pour cette randonnée exclusivement asphaltée profitait aussi de l’ensemble Sasquatch livré d’office sur le modèle Wildtrak. Celui-ci ajoute des jantes de 17 pouces compatibles avec des verrous de talon et des pneus tout terrain LT315/70R17 de 35 pouces de diamètre, un rapport de réduction finale de 4,7 avec essieu avant et arrière à verrouillage électronique et une suspension à haut dégagement, sans oublier les ailes élargies rendues obligatoires avec cette suspension spécifique.

Les observateurs auront peut-être remarqué la présence de cette barre de protection à l’avant, ainsi que ce pare-chocs exclusif Ford Performance qui enlève les antibrouillards installés à l’usine, mais qui rehausse grandement le look déjà menaçant du 4x4 américain. De toute manière, avait-il vraiment besoin de ces ajouts pour terroriser les quartiers du continent?

Ford Bronco Wildtrak 2021, avant

Au volant d’une brute
Aussitôt qu’on monte à bord de ce gros 4x4, on sait déjà qu’on a affaire à un véhicule d’exception. Premièrement, la marche est haute, résultat de cette garde au sol impressionnante, ce qui me pousse à recommander l’installation des marchepieds tubulaires qui équipaient ce véhicule.

Ensuite, la position de conduite est excellente, les sièges de la première rangée qui sont moelleux dans la pure tradition des produits Ford. Le volant, ni trop gros, ni trop petit est agréable à prendre en main et le levier de la boîte de vitesses est également au bon endroit pour passer les rapports.

Non loin de ce dernier, on retrouve cette molette G.O.A.T. (Goes Over Any type of Terrain) qui expose les multiples modes de conduite du VUS, et même le type de motricité, soit deux roues motrices arrière, quatre roues motrices automatique, quatre roues motrices Haute et quatre roues motrices Basse. Et puis, pour les autres paramètres de conduite hors route totalement inutiles en conduite urbaine (verrouillage des essieux, désactivation de la barre antiroulis avant ou même le système antipatinage, les concepteurs ont placé cette série de boutons par-dessus la planche de bord.

Ford Bronco Wildtrak 2021, intérieur

Derrière, l’espace réservé aux passagers est équivalent à celui du Jeep Wrangler Unlimited, tandis que l’espace dans le coffre est très carré… et quand même impressionnant étant donné la vocation de ce jouet grandeur nature.

Ford Bronco Wildtrak 2021, deuxième rangée

Les premiers kilomètres réalisés au volant du 4x4 américain se sont déroulés en direction de la Ville reine. En effet, j’avais accepté de me rendre à la présentation d’un autre type de multisegment – pas mal moins extrême que le Bronco – et le seul autre véhicule que j’avais sous la main était mon vieux Ford Ranger à boîte manuelle cinq rapports sans régulateur de vitesse ou même de connectivité Bluetooth. Le Bronco Wildtrak, malgré ses airs de véhicule capable de résister à l’apocalypse, constituait une option plus censée que ma vieille épave tatouée du même écusson ovale et bleu que mon véhicule d’essai.

Sur l’autoroute 401, il n’est pas rare de rouler au-delà des 120 km/h. En fait, à cette cadence, il est même recommandé de rouler du côté droit de la route, car les automobilistes pressés monopolisent la voie rapide.

Le Bronco Wildtrak n’a aucune misère à rouler à une telle vitesse, la largeur des voies et la suspension qui rassurent quiconque se trouve au volant. L’ennui, c’est que ce toit amovible en plastique n’est pas conçu pour filtrer tous les bruits de la route. Malgré la présence de l’isolation supplémentaire incluse à bord de cette livrée, le 4x4 a beaucoup de misère à laisser les sons extérieurs… à l’extérieur!

J’ai également profité de mes trois heures de route en direction ouest pour effectuer quelques appels téléphoniques avec le dispositif Apple CarPlay, et malheureusement, la sonorité de ce dernier s’est avérée franchement décevante. J’ai même dû raccrocher l’un des appels, parce que je n’arrivais pas à comprendre mon interlocuteur au bout du fil. Ajoutez la cacophonie causée par la présence de ce toit amovible et vous comprendrez que le Bronco est très loin d’une Lincoln Continental.

Ford Bronco Wildtrak 2021, trois quarts arrière

Avec sa forme carrée au possible, le 4x4 de Dearborn est également sensible aux vents latéraux et même aux vents de face! Heureusement, son poids important garantit une certaine motricité, même à 120 km/h sur l’autoroute, quoiqu’il est primordial de ne jamais oublier les lois de la physique à bord d’un tel utilitaire. Et avec cette suspension à haut débattement, il faut faire attention de ne pas trop pousser dans les virages. L’envers de la médaille, c’est qu’il est très confortable ce Bronco Wildtrak, malgré l’insonorisation déficiente.

Bien entendu, par souci d’économie de carburant, j’ai laissé le véhicule en deux roues motrices la très grande majorité de mon temps passée dans le Bronco. C’est vrai que sur une surface glacée et en désactivant l’antipatinage, le Bronco dérape au même titre qu’un bolide de drift, mais en étant doux avec la pédale de droite, le gros véhicule est très facile à contrôler au quotidien.

Ford Bronco Wildtrak 2021, roues

Le %#$?$%# de banc de neige
J’ai malheureusement tenté d’escalader un banc de neige qui, à première vue, m’apparaissait anodin. En réalité, j’ai même fait exprès de m’embourber pour voir comment allait se comporter le Bronco. En plaçant le véhicule en mode 4x4 Lent avec le mode de conduite Baja ou même le mode Glissant, je me suis heurté à une électronique capricieuse qui s’est mise à refuser toutes mes demandes au niveau de la molette centrale. Le véhicule refusait carrément d’avancer et on pouvait sentir que la motricité n’était pas au rendez-vous.

Après une pause (d’une quinzaine de minutes) et une sélection du mode 4x4 Haute, sans oublier l’antipatinage désactivé, le Bronco s’est extirpé de ce banc de neige comme s’il n’y avait rien sous la caisse, les pneus qui ont réduit en poudre la neige et la glace accumulée sous le véhicule.

Cet épisode n’a rien de rassurant certes, mais heureusement, mon véhicule d’essai n’a pas subi l’humiliation suprême de devoir être rescapé par une dépanneuse ou même mon vieux pickup. Heureusement d’ailleurs! Disons seulement que j’attribue la moitié du blâme à celui qui tenait le volant dans ce cas-ci. Et puis, le parcours hors route plus tôt l’été dernier a confirmé les capacités hors route incroyables du véhicule.

Ford Bronco Wildtrak 2021, trois quarts avant

Le mot de la fin
Le Ford Bronco n’est vraiment pas le véhicule urbain parfait. Bon, outre ce malencontreux épisode de banc de neige, le 4x4 de Ford a tout ce qu’il faut pour se sortir de ce genre de pétrin, mais pour le reste, c’est plus ardu. Les manœuvres de stationnement sont plus difficiles, tandis que le Bronco n’a pas l’agilité d’une MINI Cooper à cause de ses ailes élargies, et je n’ai même pas parlé de la consommation de carburant qui frôle les 15 litres aux 100 km, et ce, en le laissant la grande majorité du temps en 2RM et le mode de conduite Normal ou même Eco!

Mais, au final, le Ford Bronco Wildtrak est au même titre que le rival d’en face (Jeep Wrangler), un véhicule d’image, une image de véhicule passe-partout, que ce soit en ville, à la campagne la fin de semaine venue ou même à un rallye de passionnés de 4x4 à l’occasion. En fait, à ce chapitre, j’irais même jusqu’à dire que le Bronco est plus réussi que le Jeep… au niveau de l’image. Le comparo 4x4 entre les deux rivaux devra attendre.

On aime

Le look d’enfer
La puissance du V6 biturbo
Le confort de la suspension

On aime moins

L’insonorisation déficiente
La sonorité exécrable de la téléphonie Bluetooth
La consommation de carburant

La concurrence principale

Land Rover Defender
Jeep Wrangler
Toyota 4Runner

Ford Bronco Wildtrak 2021, écusson Wildtrak

Essai du Ford Bronco Wildtrak 2021 : pratique en ville, ou pas ?

Photo 1

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 2

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 3

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 4

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 5

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 6

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 7

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 8

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 9

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 10

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 11

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 12

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 13

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 14

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 15

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 16

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 17

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 18

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 19

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 20

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 21

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 22

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 23

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 24

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 25

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 26

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 27

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 28

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 29

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 30

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 31

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 32

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 33

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 34

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 35

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 36

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 37

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 38

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 39

Source: V.Aubé | Auto123.com

Photo 40

Source: V.Aubé | Auto123.com

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.