• Accueil
  • Offres patronales rejetées à ABI : «On veut s’adresser au premier ministre»

Offres patronales rejetées à ABI : «On veut s’adresser au premier ministre»

Offres patronales rejetées à ABI : «On veut s’adresser au premier ministre»PC

Au lendemain du rejet des offres patronales par les travailleurs de l'Aluminerie ABI de Bécancour, le syndicat des Métallos étudie ses options, alors que le lockout dure depuis plus de 14 mois. 

L'une d'elles serait que le syndicat dépose une contre-offre.

Le président de la section locale syndicale, Clément Masse, évoque une autre démarche.

«Dans les prochains jours, on veut s’adresser au premier ministre et essayer de rétablir un rapport de force compte tenu du contrat d’énergie qui donne un avantage à l’employeur»

Lundi, les syndiqués ont rejeté les offres dans une proportion de 82%.  

En direct de 07:00 à 10:00
1443
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.