12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • L'économie américaine a créé 75 000 emplois en mai

L'économie américaine a créé 75 000 emplois en mai

L'économie américaine a créé 75 000 emplois en maiPhoto: AP

WASHINGTON — L'activité d'embauche aux États-Unis a ralenti en mai, les employeurs n’ayant créé que 75 000 emplois, ce qui montre que les entreprises commencent à se montrer plus prudentes face au ralentissement de la croissance mondiale et à l’aggravation des conflits commerciaux.

Cette tiède croissance de l'emploi, conjuguée aux pressions croissantes sur l'économie, rend plus probable une réduction des taux d'intérêt de la Réserve fédérale dans les mois à venir. Les rendements obligataires ont chuté après la publication des données sur l'emploi, ce qui signale que les investisseurs s'attendent à une telle décision de la banque centrale.

La croissance de l'emploi du mois dernier faisait suite à un gain beaucoup plus sain de 224 000 emplois en avril. Le taux de chômage est resté à 3,6 pour cent, son plus bas niveau en 50 ans.

Les gains de mai ont été les plus faibles depuis février. Le gouvernement a également révisé à la baisse la croissance de l'emploi pour les mois de mars et avril, de 75 000 emplois au total. Au cours des cinq premiers mois de cette année, la création d'emplois s'est établie en moyenne à 164 000 par mois, un rythme soutenu qui est suffisant pour réduire le taux de chômage au fil du temps. Malgré tout, c'est une cadence inférieure à celle de la même période l'an dernier.

L'économie montre des signes de ralentissement alors même que l'expansion actuelle atteint son dixième anniversaire. Elle deviendra le mois prochain la plus longue période de croissance ininterrompue enregistrée depuis 1854. Pourtant, les consommateurs se montrent plus prudents face aux dépenses et les entreprises réduisent leurs investissements en machines et équipements à coût élevé.

L’économie s’est développée à un rythme annuel soutenu de 3,1 pour cent au cours du trimestre, mais la Banque de la Réserve fédérale d'Atlanta estime que la croissance annuelle ralentira à seulement 1,5 pour cent au cours du trimestre d'avril à juin.

En mai, les salaires ont augmenté de 3,1 pour cent par rapport à l'année précédente, une progression en légère baisse par rapport au gain de 3,2 pour cent enregistré le mois précédent. C’était le plus petit gain annuel depuis septembre.

En direct de 14:00 à 18:00
1665
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.