12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Les employés de la SQDC veulent une augmentation de salaire

Les employés de la SQDC veulent une augmentation de salaire

Les employés de la SQDC veulent une augmentation de salaireCOGECO NOUVELLES

Affirmant avoir un rôle important pour la santé de leurs clients, les conseillers-vendeurs de la Société québécoise du cannabis jugent inacceptable d’être payés seulement 14$/heure.   

Depuis l’inauguration de la première boutique de la SQDC, en octobre 2018, les employés qui conseillent les clients désireux de se procurer des produits de cannabis sont payés 14$/heure, tout en ayant accès à un régime de retraite et des avantages sociaux.

Mais selon eux, ce taux horaire n'est pas convenable en raison de leurs responsabilités envers la société québécoise. 

«À 14$/heure, quand on déduit les avantages sociaux, les gens se retrouvent à peine avec le salaire minimum. C’est en contradiction avec la mission sociale de la SQDC. Dans un premier temps on demande 18$/heure qui soit appliqué immédiatement et ensuite, on s’assoira à la table de négociation»

«Ça reste un produit dangereux même s’il est légal. Par exemple, si un client arrive pour la première fois à la SQDC, il ne faut pas juste un caissier qui lui vend un produit. Il faut qu’il soit conscient des impacts sur sa santé. C’est un rôle important»

En direct de 11:00 à 14:00
1794
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.