• Accueil
  • Le ministre demande une enquête dans le dossier du Séminaire des Pères Maristes 

Le ministre demande une enquête dans le dossier du Séminaire des Pères Maristes 

Le ministre demande une enquête dans le dossier du Séminaire des Pères Maristes 

Le ministre de l'Éducation déclenche  une enquête administrative dans le dossier du Séminaire des Pères Maristes de Québec, où étudient toujours des élèves qui ont plaidé coupables à des accusations de nature sexuelle il y a une semaine.

Jean-Francois Roberge veut s'assurer que la direction de l'établissement privé a pris toutes les mesures à sa disposition pour assurer la sécurité des élèves.

Les parents d'une des jeunes victimes sont en colère contre la décision de l'école de ne pas expulser les étudiants qui ont reconnu avoir partagé des photos sexuellement explicites de trois étudiantes.

Dans un premier communiqué émis ce matin, la direction a dit être dans une «impasse» en raison d'un jugement de la Cour supérieure rendu l'été dernier qui a ordonné la réintégration des élèves qui avaient d'abord été expulsés.

Le Séminaire salue l’initiative du ministre.

Mardi après-midi, le Séminaire a salué la décision du ministre de l’Éducation et entend offrir sa pleine collaboration à l’enquête.

« Nous souhaitons ardemment que cette enquête puisse permettre au ministre de clarifier la loi afin que plus jamais une institution d'enseignement ne se retrouve dans une telle impasse. La situation est à la fois inacceptable pour les victimes et les familles, intenable pour le Séminaire et inquiétante pour tout établissement d'enseignement qui pourrait se retrouver, un jour ou l'autre, dans une situation aussi complexe et humainement déchirante que la nôtre », de déclarer le directeur général François Sylvain.

 

 

Bouchard en parle

Bouchard en parle

avec Sylvain Bouchard

En direct de 05:30 à 09:30
2177
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.