12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Attaque de chiens à Sainte-Béatrix: «une vraie boucherie»

Attaque de chiens à Sainte-Béatrix: «une vraie boucherie»

Attaque de chiens à Sainte-Béatrix: «une vraie boucherie»
Un des pitbulls en question

L’attaque de chiens survenue dans une résidence, un foyer d’accueil pour personnes handicapées de Sainte-Béatrix dans Lanaudière a été qualifiée de «véritable boucherie» par des sources policières.

Les premiers agents arrivés sur place étaient sous le choc en voyant la scène.

La journaliste du 98,5 FM Monic Néron a pu apprendre que le pitbull d’un an, appartenant au petit-fils de 19 ans d’une victime, serait bel et bien le chien responsable des graves blessures infligées à deux femmes de 73 et 31 ans.

«Un chien qui mord, mord pour toujours. Vaut mieux ne pas prendre de chance.» 

Les victimes, hospitalisées d’urgence puis opérées, sont la propriétaire de l’endroit et une bénéficiaire en fauteuil roulant.

Des séquelles

Leurs vies ne sont pas en danger, mais elles garderont des séquelles. Notons qu’un bébé se trouvait au sol dans un parc au moment de l’attaque, il a été épargné.

Il semble que l’animal n’avait aucun antécédent d’agressivité. Une escarmouche avec un Berger australien serait à l’origine de son changement soudain de comportement, ce qui aurait surpris les nombreuses personnes présentes. Selon nos informations, aucun élément de négligence criminelle n’est étudié pour le moment. La Sûreté du Québec n’a toutefois pas complété son enquête.

Les chiens maintenus en vie 10 jours pour des tests

Diana Aubert,  propriétaire du Carrefour Canin qui a récupéré les animaux après le drame a confirmé au 98.5 que les chiens seront maintenus en vie pendant 10 jours, une incubation nécessaire pour la rage.

Une expertise sera menée sur le berger australien alors que le pitbull sera assurément euthanasié à la demande de son propriétaire. Joint par notre journaliste, ce dernier a affirmé avoir voulu en finir avec l’animal sur le champ «un chien qui mord, mord pour toujours. Vaut mieux ne pas prendre de chance.»

En direct de 03:00 à 04:30
3077
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.