12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Monic Néron revient sur une comparution chargée d'émotions après le drame du bébé de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Monic Néron revient sur une comparution chargée d'émotions après le drame du bébé de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Monic Néron revient sur une comparution chargée d'émotions après le drame du bébé de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

SAINT-JÉRÔME, Qc — Un homme de 24 ans a été accusé d'homicide involontaire et de négligence criminelle ayant causé la mort d'un bébé de cinq mois le 3 février dernier à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, dans les Laurentides.

Steven Bernard a comparu lundi après-midi au palais de justice de Saint-Jérôme.

Son avocat, Me André Blanchette, a enregistré un plaidoyer de non-culpabilité.

C’est une affaire qui a secoué les intervenants de premières lignes, des policiers, à la DPJ, en passant par le personnel de Sainte-Justine.

«Encore fallait-il être capable de relier directement sa mort aux gestes du suspect qui en avait la garde. Les crimes contre la personne de la SQ n’ont ménagé aucun effort pendant cinq jours pour y parvenir».

Il demeurera détenu 

La Couronne s'est pour sa part opposée à la remise en liberté de l'accusé originaire de Contrecoeur. Il demeurera donc détenu jusqu'à son retour en cour prévu le 19 février prochain.

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ), en collaboration avec les agents de la Régie de police du lac des Deux-Montagnes (RPLDM), ont procédé à l'arrestation de l'homme vendredi dernier.

Le dimanche 3 février, peu après 21h30, des policiers de la RPLDM avaient retrouvé une fillette en arrêt cardiorespiratoire dans une résidence. Une mère l'aurait laissée sous la garde d'un individu récemment rencontré. La petite est décédée deux jours plus tard à l'hôpital.

En direct de 19:00 à 20:30
3533
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.