12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Odeur de cannabis à Mirabel : la ville va déposer un moratoire

Odeur de cannabis à Mirabel : la ville va déposer un moratoire

Odeur de cannabis à Mirabel : la ville va déposer un moratoire Mayara Klingner / EyeEm / Getty Images

6:41

Il y a un mois, des élèves d’une école primaire de Mirabel ont été incommodés par des odeurs de cannabis.

Depuis près d’un mois, des citoyens de Mirabel se plaignent d’odeurs de cannabis qui proviennent des serres d’une entreprise qui le fait pousser légalement.  

Des écoliers et des professeurs ont même été incommodés.

 

«Ça sent à l’occasion. Ça s’est déroulé il y a un mois. C’est la famille Bertrand qui est une grande entreprise, anciennement de culture de tomates, qui s’est convertie au cannabis il y a un an. Depuis un mois, ils sont en pleine culture. Ils opèrent en toute légalité en zone agricole. Mais ils n’ont pas le choix d’ouvrir les panneaux de leurs serres étant donné que c’est très humide et très chaud. Et lorsqu’il n’y a pas les vents dominants est-ouest, c’est ce qui arrive»

Selon le maire, ces odeurs peuvent voyager sur de grande distance puisque des citoyens se trouvant à plus de trois kilomètres des serres Bertrand se sont plaints.

À la suite de ces plaintes, la ville de Mirabel a rencontré l’entreprise et assure qu’elle est de bonne foi et qu’elle tente de régler la situation.

«Les plaintes, il faut les valider. Il y en a qui s’emporte très facilement. Si vous êtes contre la légalisation, vous allez vous plaindre plus rapidement. Mais possiblement la semaine prochaine, on va déposer un moratoire pour dorénavant interdire des constructions de serres dédiées au cannabis»

Le maire explique cette décision par le fait que deux autres entreprises de cannabis sont établies sur le territoire de la ville, mais comme leur production est intérieure, il n’y a pas d’odeur qui émane de celles-ci, contrairement aux serres extérieures de la famille Bertrand.

En direct de 03:00 à 04:30
3275
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.