12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Itinérance et santé mentale : la Ville interpelle le gouvernement

Itinérance et santé mentale : la Ville interpelle le gouvernement

Itinérance et santé mentale : la Ville interpelle le gouvernementFM93

Deux semaines après avoir lancé un cri du cœur pour de l’aide contre l’itinérance et la santé mentale, le maire de Québec Régis Labeaume demande l’aide du gouvernement provincial.


La Ville demande une aide d’urgence de 800 000$ à 1M$ expliquant que les policiers sont au bout du rouleau.


L’inspecteur David Fillion du service de police de la Ville de Québec explique les interventions se sont multipliés dans les dernières années auprès de cette clientèle.

« Ce sont des situations qui se répètent. La clientèle se répète. Ce sont souvent les mêmes personnes. On les voit souvent. [...] Quand on a pas les ressources on ne sait plus où les mettre [les individus avec des problèmes de santé mentale]. On ne sait plus quoi faire avec eux et, souvent, ils demeurent dans la rue. »

« Les policiers lorsqu'ils font ça, ne font pas autre chose. Les policiers, lorsqu'ils sont pris avec un individu aux prises avec des problèmes de santé mentale, ne savent plus quoi en faire. »

La Ville a ajouté un investissement supplémentaire de 355 000$ pour les interventions en matière d’itinérance dans St-Roch. 

En direct de 11:00 à 14:00
1709
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.