12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Boucherie Huot : le hachoir défectueux deux ans avant l'accident

Boucherie Huot : le hachoir défectueux deux ans avant l'accident

Boucherie Huot : le hachoir défectueux deux ans avant l'accidentCogeco Nouvelles
Bernard et Carl Huot

Un électricien est venu expliquer au deuxième jour du procès des anciens propriétaires de la Boucherie Huot de Lévis que le système de sécurité du hachoir à viande était défectueux depuis novembre 2014.

C'est dans ce même hachoir industriel qu'Olivier Bouchard a été entraîné deux ans plus tard lui causant des lésions corporelles.

L'électricien Marc Toutant a expliqué avoir contourné, à la demande de Bernard Huot, le système de sécurité du couvercle de la machine pour que la production se poursuive en attendant les pièces de rechange.

Des pièces de rechange que devait se procurer M. Huot et qui n'auraient finalement jamais été installées.

L'électricien était cependant confus lorsque contre-interrogé sur les pièces qu'il avait remplacées sur le hachoir. Il a fait valoir que c'était la seule fois dans sa carrière d'électricien qu'il avait contourné un système de sécurité.

Le procès de Bernard et Carl Huot accusés de négligence criminelle causant des lésions se poursuivra jusqu'en février au palais de justice de Québec.

En direct de 06:00 à 09:30
1712
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.