• Accueil
  • Nouveau rôle pour le SPVQ: il obtient le droit d'intervenir pour un tireur actif

Nouveau rôle pour le SPVQ: il obtient le droit d'intervenir pour un tireur actif

Nouveau rôle pour le SPVQ: il obtient le droit d'intervenir pour un tireur actifCOGECO NOUVELLES

Le Service de police de la Ville de Québec se voit confier le droit d'intervenir pour un tireur actif. À compter d’aujourd’hui, les policiers de Québec pourront entièrement prendre en charge les opérations en cas de prises d’otage ou quand un tireur actif est impliqué. 

Les citoyens à l'extérieur de la Ville de Québec, mais qui résident dans l'agglomération desservie pas le SPVQ seront aussi touchés par ce changement. 

Jusqu'à cette annonce, c’était la Sûreté du Québec qui menait ces d'opérations délicates, à l'exception de Montréal et de son service de police qui dispensait déjà ce service. 

«On parle ici d’interopérabilité», a avancé Mme. Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique.

«Je trouve pertinent que des expertises de pointe comme celles d'être capables d'intervenir lors de prises d'otages où d'événements qui impliquent un tireur actif soient réparties sur le territoire et qu'on ait diverses équipes capables d'échanger, d'entretenir entre elles les meilleures pratiques, de se garder à jour, qualifiées, entraînées...»

Le Groupe Tactique d’intervention (GTI) est souvent intervenu dans de ce genres d’événements, mais la structure organisationnelle pouvait retarder leur intervention puisque le SPVQ devait faire appel à la Sûreté du Québec et attendre leur aval. Ces communications reliées par un intermédiaire pouvaient donc ralentir le processus d'intervention.

Le directeur du SPVQ, Robert Pigeon, affirme que les équipes possèdent déjà toutes les formations et le matériel requis pour réaliser ces tâches. Toujours selon M. Pigeon, cette nouveauté répondrait à une demande que le SPVQ avait formulée en 2016.

Trudeau-Landry
En direct de 10:00 à 14:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.