• Accueil
  • Pénitencier de Donaconna | Les agents correctionnels dénoncent le fléau des livraisons de drône

Pénitencier de Donaconna | Les agents correctionnels dénoncent le fléau des livraisons de drône

Pénitencier de Donaconna | Les agents correctionnels dénoncent le fléau des livraisons de drônePhoto via ucco-sacc-csn

Les agents correctionnels du pénitencier de Donaconna dénoncent le fléau des livraisons par drone.

Le syndicat des agents correctionels a procédé à une démonstration dimanche visant à démontrer la facilité de ce type d'opération.

Au cours des derniers mois, une moyenne de deux colis par semaine ont été interceptés à Donaconna, malgré l'interdiction de visites au pénitencier.

Seulement au cours du dernier mois, huit saisies de drogues ont été faites, cinq saisies d'armes, quatre de cellulaires, quatre de tabac et deux d'alcool.

Le président du syndicat des agents correctionnels de la région de Québec avance que «75% de ce matériel est entré par drone».

 

« Les cellulaires servent à communiquer à l'extérieur et à organiser les livraisons et le tabac a souvent pour effet d'endetter les détenu-es, ce qui a des répercussions néfastes »

Service Correctionnel Canada doit procéder au cours des prochains mois à l'installation de radars de détection perfectionnés dans seulement 5 des 49 pénitenciers du pays dont Donaconna qui sera l'heureux élu de la province.

Les agents correctionnels demandent aussi l'installation rapide de scanneurs corporels à l'intérieur de l'ensemble des pénitenciers.

Trudeau-Landry
En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.