• Accueil
  • 5 mois de prison pour un voyeur | La victime demeure traumatisée

5 mois de prison pour un voyeur | La victime demeure traumatisée

5 mois de prison pour un voyeur | La victime demeure traumatiséeGetty Images/Stone/Hans Neleman
Quand un ami installe une caméra-espionne chez vous...

8:53

Quand un ami installe une caméra-espionne chez vous...

La journaliste Marie-Claude Malboeuf est avec nous.

Détails

Avec Bernard Drainville Dans Drainville PM

Une femme vit un véritable enfer depuis qu’un ami a installé des caméras miniatures pour l'espionner chez elle et pour obtenir des images d’elle dénudée. 

Cette malheureuse histoire est racontée par la journaliste de La Presse, Marie-Claude Malboeuf. 

La victime vit à Rimouski avec son conjoint et sa fillette. 

Un de leurs amis, Vincent-Bernard Couture, est menuisier-charpentier. 

À l’automne 2019, l’homme de 40 ans s'est introduit à plusieurs reprises dans leur résidence pour y installer une caméra miniature dans un faux avertisseur de fumée de la salle de bain et de la chambre du couple. 

«Il fantasmait sur elle» 

Le subterfuge a finalement été découvert et l’homme a avoué aux policiers qu’il était l’auteur de ce voyeurisme. Il a écopé de cinq mois de prison.

Quant à la victime, elle demeure complètement traumatisée.   

«Depuis que c’est arrivé, elle surveille constamment les portes et les fenêtres. Elle a fait installer des caméras de surveillance partout dans sa maison, mais ça ne suffit même pas à la rassurer. Elle a toujours peur qu’il y ait un intrus. Avant de se coucher le soir, elle programme le 911 pour être prête»

Vincent-Bernard Couture vient d’être condamné à 5 mois de prison pour avoir installé une caméra-espionne dans la salle de bains d’une famille qu’il connaissait

8:46

Trudeau-Landry
En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.