• Accueil
  • Le chauffard reste détenu pour la suite
Accident tragique à Beauport

Le chauffard reste détenu pour la suite

Le chauffard reste détenu pour la suite
FM93

Le chauffard accusé d'avoir tué 4 membres d'une même famille dans un accident de la route à Beauport le 2 septembre restera détenu jusqu'à la fin des procédures.

Le juge Alain Morand a déterminé que la libération provisoire d'Éric Légaré pourrait miner la confiance du public en dépit des garanties proposées par la défense qui comprenait une caution de 25 000 dollars.

Il a énuméré une longue liste de facteurs aggravants, dont un « degré d'insouciance extrême, une conduite dangereuse, des antécédents et un taux d'alcoolémie élevé. »

Ce n'est pas une grande surprise. C'est un bon jugement. C'est mon client, ce que je vous dis je lui ai déjà dit, c'était une conduite dangereuse et un taux d'alcool qui était très haut. Ce que dit le juge Morand, ce n'est pas sorti de nulle part, ça reflète une certaine réalité.

La décision du magistrat tenait non seulement compte du témoignage de l'accusé, mais aussi des éléments de preuve présentés la semaine dernière. 

La couronne avait notamment révélé un taux d'alcoolémie de 209 mg par 100 ml pour l'accusé de 43 ans qui roulait à 130 km/h dans une zone de 70 au moment la collision à la hauteur du boulevard François de Laval sur l'autoroute Dufferin-Montmorency.

Des séquences vidéos captées par des caméras de sécurité ont aussi permis au juge de noter la conduite dangereuse et erratique du suspect avant le drame. 

Légaré avait mis plus de 3 minutes pour quitter un espace de stationnement après avoir bu 7 verres de vin et 3 shooters dans les 4 heures qui ont précédé l'accident.

Preuve accablante

Plusieurs proches des quatre victimes étaient présents jeudi matin pour écouter attentivement la décision du juge Morand. Les pères de Jackson et Emma sont rassurés de voir Éric Légaré reprendre le chemin de la prison.

Jean-Dominic Lemieux a parlé d' « une victoire » notant au passage que le juge a qualifié la preuve « accablante. »

FM93

Source: FM93

À côté de lui, Daniel Fortin a plaidé pour des peines exemplaires « plus drastiques » afin de faire raéfléchir les conducteurs qui prennent le volant après avoir consommé de l'alcool.

Les deux hommes ont d'ailleurs l'intention de participer à des campagnes de sensibilisation.

« Pourquoi attendre une récidive? À la première condamnation, un temps d'emprisonnement 30 jours en dedans, pas de permis 5 ans. Je pense que ça ferait réfléchir beaucoup plus de monde qu'un ticket de 1 000$ et puis pas de permis pour un an. Quelque chose d'un peu plus drastique ferait en sorte que le monde ne prendrait pas leur chance. »

Rappelons que l'accusé fait face à 19 chefs d'accusation dont conduite avec les facultés affaiblies et conduite dangereuse causant la mort.

Sa prochaine comparution aura lieu le 26 novembre pour l'étape d'orientation et déclaration.

L'effet Normandeau
En direct de 10:00 à 12:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.