12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Charlottesville: le néonazi reconnu coupable de meurtre

Charlottesville: le néonazi reconnu coupable de meurtre

Charlottesville: le néonazi reconnu coupable de meurtrePhoto AP
Le coupable, James Alex Fields

CHARLOTTESVILLE, Virgine - L'homme qui avait précipité sa voiture dans une foule de contre-manifestants lors du rassemblement nationaliste blanc de Charlottesville a été reconnu coupable, vendredi, de meurtre au premier degré.

Un jury d'État a rejeté l'argument voulant que James Alex Fields ait agi en légitime défense lors du rassemblement « Unite the Right » du 12 août 2017. Les jurés l'ont également reconnu coupable de huit autres chefs d'accusation, notamment pour délit de fuite et voie de fait.

Le jeune homme de 21 ans avait conduit jusqu'en Virginie, depuis Maumee (Ohio), en soutien aux nationalistes blancs. Tandis qu’une foule de contre-manifestants défilaient dans la rue en chantant et en riant, il a arrêté sa voiture, fait marche arrière, puis a foncé sur eux, selon les témoignages et les vidéos montrées aux jurés.

Les procureurs ont tenté de démontrer qu'il était hors de lui après avoir assisté aux affrontements entre les deux camps plus tôt dans la journée. La violence avait d'ailleurs incité la police à interdire la tenue du rassemblement avant même qu'il ne commence officiellement.

Heather Heyer, une assistance juridique et militante des pour les droits civiques âgée de 32 ans, a perdu la vie et plus d'une trentaine de personnes ont été blessées.

La manifestation d'extrême droite avait notamment pour but de dénoncer le projet de retrait d'une statue du général confédéré Robert E. Lee. Des centaines de membres du Ku Klux Klan, de néonazis et d'autres nationalistes blancs enhardis par l'élection du président Donald Trump ont afflué dans la ville universitaire — certains habillés en tenue de combat.

Le président a ensuite jeté de l'huile sur le feu en déclarant que «les deux camps» étaient à blâmer, un commentaire que certains ont vu comme un refus de condamner le racisme.

Les avocats de la défense ont fait valoir que leur client craignait pour sa vie en raison des affrontements violents dont il avait été témoin. Une vidéo de l'interrogatoire de James Alex Fields le montre en sanglots et en hyperventilation après avoir appris qu'une femme était morte et que d'autres personnes avaient été grièvement blessées.

Le jury se réunira à nouveau lundi pour déterminer sa peine. Il est passible d'une peine d'emprisonnement à vie, et même de la peine de mort s'il est reconnu coupable de crimes haineux sur le plan fédéral. Aucun procès n'a encore été prévu à cet effet.

En direct de 03:00 à 04:30
2894
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.