12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Joaquin «El Chapo» Guzmán est reconnu coupable

Joaquin «El Chapo» Guzmán est reconnu coupable

Joaquin «El Chapo» Guzmán est reconnu coupablePC
Joaquin «El Chapo» Guzmán

NEW YORK — Le plus tristement célèbre de tous les narcotrafiquants mexicains, Joaquín «El Chapo» Guzmán, a été reconnu coupable mardi d'avoir orchestré un trafic de drogue d'une ampleur industrielle, au terme d'un procès spectaculaire de trois mois.

Guzmán a été reconnu coupable des dix chefs d'accusation dont il faisait l'objet. Sa peine sera connue le 25 juin, mais l'homme de 61 ans passera vraisemblablement le reste de ses jours à l'ombre d'un pénitencier fédéral américain à sécurité maximale.

Les jurés ont annoncé leur verdict après six jours de délibérations. Les preuves devant eux s'accumulaient depuis la fin des années 1980 et démontraient apparemment que Guzmán et le cartel de Sinaloa ont engrangé des milliards de dollars en expédiant des tonnes de cocaïne, d'héroïne, de méthamphétamines et de marijuana vers les États-Unis.

La drogue était acheminée vers les États-Unis par des tunnels secrets, quand elle n'était pas cachée à bord de camions, de voitures et de wagons.

Au total, les procureurs fédéraux avaient fait entendre plus de 50 témoins, dont plusieurs anciens complices de Guzmán. Certains ont raconté des gestes d'une violence inimaginable et l'un d'eux, le trafiquant colombien Alex Cifuentes, a dit que Guzmán avait versé un pot-de-vin de 100 millions $ US à l'ancien président mexicain Enrique Peña Nieto, ce que ce dernier nie formellement.

Les avocats de Guzmán avaient tenté de convaincre le jury qu'il n'était qu'un simple pion qui obéissait aux ordres de gens plus puissants que lui.

Guzmán s'était évadé de deux prisons mexicaines avant d'être repris en 2016. Les responsables affirment qu'il préparait une nouvelle évasion quand il a été extradé vers les États-Unis.

En direct de 14:00 à 18:00
1814
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.