• Accueil
  • Voici comment la France s’y est prise
Vaccination obligatoire des travailleurs de la santé

Voici comment la France s’y est prise

Voici comment la France s’y est prise
PC

En France, moins de 1% des travailleurs du réseau de la santé n’est pas adéquatement vacciné. 

En entrevue avec Bernard Drainville, Dr Patrick Pelloux, médecin urgentiste et président de l'Association des Médecins urgentistes de France, a expliqué comment le gouvernement français avait réussi à convaincre tous les travailleurs de la santé à se faire vacciner. 

D’abord, dès le 15 septembre, les médecins, les infirmières et les autres professionnels de la santé dans les hôpitaux et les centres de personnes âgées ont dû démontrer qu’ils avaient entrepris leur processus de vaccination, avec au moins une dose de vaccin.

Puis, le gouvernement français a serré la vis. Dès le 15 octobre, tous les soignants devront présenter une preuve de vaccination complète, sinon, ils seront suspendus sans solde. 

«Les mesures qui ont été prises ont été les bonnes. Beaucoup de soignants se sont mobilisés pour se faire vacciner. C’est un gage de sécurité pour les malades et pour les soignants, car il y a beaucoup de gens qui ont contracté la COVID-19 à l’hôpital pendant l’épidémie»

Évidemment, il y a eu des manifestations en France pour dénoncer ces mesures. 

Actuellement, 15 000 personnes - sur les deux millions de travailleurs que compte le réseau de santé français – ne sont toujours pas adéquatement vaccinées. 

«Ils sont pour la plupart du personnel administratif qui n’est pas en contact avec les malades. Et les manifestations contre ces mesures sont de plus en plus marginales et il y a de moins en moins de monde qui y participe»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En ondes jusqu’à 04:30
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.