12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Hausse marquée des problèmes de santé mentale chez les jeunes

Hausse marquée des problèmes de santé mentale chez les jeunes

Hausse marquée des problèmes de santé mentale chez les jeunesPixabay

Anxiété, détresse psychologique élevée et trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité sont autant de problèmes de santé mentale avec lesquels les jeunes du secondaire ont de plus en plus à composer.

Ces problèmes de santé mentale sont en forte hausse plus particulièrement chez les filles.

Il s'agit là de l'un des principaux constats de l'Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire réalisée en 2016-2017 par l'Institut de la statistique du Québec auprès de 62 000 jeunes du secondaire.

La proportion d'élèves qui souffrent de troubles anxieux est passée de 9% à 17% entre 2010-2011 et 2016-2017.

Les filles seraient deux fois plus nombreuses que les garçons à vivre avec des troubles anxieux. (22% chez les filles contre 11% chez les gars)

Près de trois élèves sur dix (29%) vivent avec un niveau élevé de détresse psychologique, soit un élève sur dix de plus qu'il y a six ans.

Tandis que près d'un élève sur quatre est ateint d'un trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité. (Hausse de 13% à 23%)

Interrogés sur ces chiffres, des jeunes de secondaire 5 de l'école secondaire de la Seigneurie rencontrés par le FM93 y sont allés d'hypothèses.

La réussite scolaire, la pression sociale et parentale, l'omniprésence des réseaux sociaux dans leur vie, et l'instantanéité des communications seraient autant de facteurs contributifs à cette situation selon eux.

1:04

Jeunes de l'école secondaire de la Seigneurie

En direct de 22:00 à 00:00
2067
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.