nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • 3e lien : les Libéraux et Labeaume passent dans le tordeur...

3e lien : les Libéraux et Labeaume passent dans le tordeur...

3e lien : les Libéraux et Labeaume passent dans le tordeur... Archives Cogeco Nouvelles
Gilles Lehouillier

Gilles Lehouillier répond qu'il joue le jeu de la population de Lévis, et non pas celui de la Coalition avenir Québec comme le laisse entendre la ministre Véronyque Tremblay.

Le maire de Lévis a finalement dévoilé ce mercredi matin un document de 12 pages, où il dresse une série de 54 questions en lien au devis de l'étude du 3e lien.

Il souhaite le plus rapidement possible la tenue d'une première rencontre du comité consultatif, qui doit notamment élaborer le plan de travail auquel la firme sélectionnée doit se conformer. Il en va de la crédibilité de l'étude selon lui.

Il décline l'invitation de la ministre déléguée aux Transports pour une rencontre seul à seul avec elle pour discuter de ses questions, ajoutant que c'est au comité consultatif que ces questions doivent être discutées.

M. Lehouillier exige plus de transparence de la part du bureau d'étude, et déplore que les médias n'aient pas accès aux locaux pour savoir ce qui s'y passe.

« Quand tu arrives là, ils se cachent sous leur bureau et ferment les stores!»

Le maire accuse au passage l'actuel gouvernement libéral d'être un gouvernement à deux vitesses, et laisse entendre que cette impression est partagée dans bien des régions de la province.

Selon lui, le projet de tramway du maire de Québec a eu un passe-droit, et n'a pas eu à franchir les mêmes embûches que le projet de 3e lien, que plusieurs ont tenté de torpiller en vain dans les dernières années.

«Rien à cirer» du maire Labeaume

Il dit «n'en avoir rien à cirer» que son homologue de Québec ne veuille pas se pointer lors d'une éventuelle rencontre du comité consultatif, formé d'élus.

« M. Labeaume ce n'est pas lui qui gère le gouvernement, en fin je l'espère. C'est quoi le problème qu'il ne participe pas à une réunion. On n'en a rien à cirer! S'il ne veut pas participer à la réunion du comité consultatif, y'a juste à ne pas y participer. Moi, je vais être là par exemple. Il dit que ce n'est pas nécessaire. On s'en fout tu que tu nous dises que ce n'est pas nécessaire! Ç'a été créé par la ministre... Nous on veut savoir ce qui se passe. [...] On a aucune information! »

Le premier magistrat de la Ville de Québec a indiqué mardi matin qu'il n'entendait pas participer à une rencontre du comité consultatif, qualifiant une telle rencontre de «sparages politiques», et indiqué que «s'il allait là pour faire de la caméra, ça ne l'intéressait pas».

Son homologue de Lévis n'a pas hésité à répliquer... 

« Pour les shows de kodak, il est pas mal dur à battre!  Lui, c’est son Ritalin les médias. Il n’est pas capable de se passer des médias une seule journée ce gars-là. Quand les médias ne sont pas là, il feel mal. »

La mobilisation autour d'un 3e lien autoroutier entre Québec et Lévis se poursuivra a confié le maire Lehouillier, qui affirme que bien des gens d'affaires de Québec lui confient être en accord avec le projet, mais avoir peur de s'afficher publiquement comme l'a fait le PDG du Port de Québec. 

La Grand-Messe du rock

La Grand-Messe du rock

avec François Jacques

En direct de 10:00 à 18:00
1449
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.