12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Trump veut abroger l'ALÉNA pour accélérer l'adoption du nouvel accord

Trump veut abroger l'ALÉNA pour accélérer l'adoption du nouvel accord

Trump veut abroger l'ALÉNA pour accélérer l'adoption du nouvel accordPhoto: AP
Le président des États-Unis, Donald Trump

WASHINGTON — Le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé son intention de faire savoir au Congrès qu'il envisageait d'abroger l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) dans le but de faire pression sur les législateurs pour qu'ils approuvent la nouvelle entente entre les États-Unis, le Canada et le Mexique.

M. Trump, le premier ministre Justin Trudeau et l'ancien président mexicain Enrique Pena Nieto ont signé le nouvel accord entre les trois pays au début des réunions du G20, vendredi en Argentine.

M. Trump était à bord de Air Force One de retour de Buenos Aires lorsqu'il a déclaré qu'il mettrait fin à l'ALÉNA, ce qui donnerait six mois aux membres du Congrès américain pour approuver l'Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM).

Un certain nombre de démocrates au Congrès ont indiqué qu'ils avaient des problèmes avec l'ACEUM dans sa forme actuelle et affirmé qu'il faudrait des mécanismes d'application plus stricts pour les nouvelles règles du travail et des mesures de protection de l'environnement afin de gagner leur soutien.

Certains républicains voient aussi des problèmes: le sénateur de Floride, Marco Rubio, soutient que cet accord procure aux producteurs agricoles mexicains un avantage injuste qui pourrait mettre les entreprises saisonnières en faillite.

Des experts du commerce soupçonnent depuis longtemps que le président Trump, qui a fait des critiques de l'ALÉNA une pièce maîtresse de son discours politique, pourrait jouer la carte de l'abrogation pour torpiller les détracteurs de la nouvelle entente. 

En direct de 22:00 à 00:00
2832
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.