• Accueil
  • Cannabis: un nouveau lobby à Québec

Cannabis: un nouveau lobby à Québec

Cannabis: un nouveau lobby à Québec iStock / jirkaejc

Une entreprise américaine de cigarettes électroniques a embauché un lobbyiste afin d’influencer le gouvernement Legault quant à l’âge minimal pour pouvoir acheter du cannabis.

C’est le journaliste à La Presse, Tristan Péloquin, qui a révélé cette histoire.

JUUL Labs a mandaté un lobbyiste pour tenter d'influencer le gouvernement Legault sur son projet de loi 2.

«Aux États-Unis, JUUL est surveillé par la FDA et les associations de santé publique parce qu’il faisait énormément de marketing auprès des jeunes et ç’a beaucoup inquiété les autorités. Et là, on les voit apparaître dans le débat sur le cannabis au Québec, ce qui est assez surprenant»

Pourquoi cette entreprise américaine est-elle intéressée par le débat de l’âge légal de consommation de cannabis au Québec?

Tristan Péloquin a indiqué que l’entreprise avait refusé de répondre à ses questions. Mais il indique que JUUL a été achetée par une multinationale du tabac, Altria, qui a également acheté des parts d’une entreprise liée au cannabis.

 

«Ce qu’on voit, c’est que l’industrie du tabac se cherche une place à la fois de l’industrie du vapotage et à la fois dans l’industrie du cannabis»

Selon le journaliste, de plus en plus d’industries vont vouloir s’associer à celle du cannabis.

 

Doc Mailloux et Josey

Doc Mailloux et Josey

avec Josey Arsenault

En direct de 09:30 à 11:00
3437
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.