• Accueil
  • Tramway : 2 000 consultations publiques à Bordeaux, 12 à Québec

Tramway : 2 000 consultations publiques à Bordeaux, 12 à Québec

Tramway : 2 000 consultations publiques à Bordeaux, 12 à QuébecVille de Québec
Esquisse du futur tramway de Québec

Les histoires du tramway de Bordeaux et de celui de Québec sont très similaires, mais elles diffèrent sur un point : le nombre de consultations effectuées avant de lancer le projet de tramway. Il y en a eu 2 000 à Bordeaux... et 12 à Québec.

En six ans, entre 1986 et 1994, 2 000 rencontres ont été faites. Les premières réflexions sur le tramway ont débuté en 1975; la première phase du tramway a été enclenchée en 2003, soit presque 30 ans plus tard. 

À Québec, 12 rencontres de consultations se sont tenues en 2009, 2010 et 2017. Après l'annonce du tramway, la Ville a organisé 8 séances d'information en 2018 et 2019.

« C’est pratiquement une réunion de concertation tous les deux jours ouvrables [à Bordeaux]. Ça démontre la volonté de réaliser un tramway, mais avec les habitants. Pour que les choses soient claires, les habitants avaient envie d'une nouvelle ville, mais ne voulaient pas pour autant d'un tramway. »

Le conseiller municipal de Bordeaux responsable des grands projets d'aménagement urbain, Michel Duchène a témoigné des nombreuses années de préparations du projet lors du Forum sur l’habitation organisé à Québec.

 

Les gens de Bordeaux avaient un préjugé favorable à l'endroit d'un métro à l'époque. C'est l'élection d'Alain Juppé qui a changé la donne. Il avait promis un métro, mais est arrivé avec un projet de tramway.

Le conseiller Duchène admet que le tramway était un meilleur moyen pour faire la lutte à l'automobile.

« Toutes ces places qui étaient occupées par ces voitures et du mobilier urbain ont été débarrassées de ce fatras et transformé en espace piéton, en espaces réservés à la convivialité et à la tranquillité. »

Le maire de Québec Régis Labeaume et le président du RTC Rémy Normand étaient tous deux absents lors de la conférence.

En direct de 14:00 à 18:00
1044
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.