12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Confusion autour du trambus : « C'est moi qui a la vérité » -Régis Labeaume

Confusion autour du trambus : « C'est moi qui a la vérité » -Régis Labeaume

Confusion autour du trambus : « C'est moi qui a la vérité » -Régis LabeaumeLe maire de Québec Régis Labeaume n'était pas très heureux à la sortie de cette conférence de presse....
FM93

Le maire Labeaume était dans tous ces états ce matin après l'opposition l'eut confronté à des contradictions entre ses dires et la documentation officielle sur le trambus.

Régis Labeaume avait prétexté jeudi que les travaux d'élargissement du boulevard Hochelaga ne seraient pas payés par l'enveloppe gouvernementale de 3G$, car le trambus ne passait finalement pas par Hochelaga.

L'opposition à la Ville de Québec a brandi des documents vendredi démontrant que jamais un trajet par Hochelaga pour le trambus n'avait été dans les cartons. Québec21 a accusé le maire d'avoir menti.

Lorsque le maire de Québec a été placé devant ces documents, il était dans tous ces états.

« Je ne la comprends pas moi-même... Prenez ma parole c'est moi qui décide. (...) C'est moi qui a (sic) la vérité. La vérité, c'est moi qui vous la dis. (...) Un moment donné je m'en fous moi je vous dis ce que j'ai à dire. (...) Il y a du monde à qui je dois parler.... Faut que je parle à du monde! »

« Je vais essayer de ne pas avoir d'autre cancer d'ici le début du projet »

Après avoir « parlé à du monde » - visiblement - le maire a convié les médias dans son bureau en après-midi. Il a expliqué que Rémy Normand n'avait pas été de mauvaise foi en disant que le projet serait payé via l'enveloppe de 3G$. Archives de journaux dans les mains, il a expliqué que c'était un souhait de la part de Rémy Normand et non une assurance. Il assure qu'un tracé par Hochelaga a déjà été sur la table, mais que ça n'a jamais été dans les documents officiels.

« Rémy, je pense qu'il était de bonne foi. On peut bien dire qu'il a été menteur, moi je pense qu'il n'a pas été menteur. Je ne peux pas vous en dire plus je n'étais pas là. (...) Le message c'est que ce serait que le maire n'ait plus d'autre cancer et qu'il soit toujours présent. Je vais essayer de ne pas avoir d'autre cancer d'ici le début du projet ». 

Une carte improvisée

Pour démontrer qu'un scénario par Hochelaga avait déjà été envisagé, le maire avait apporté une carte où on voyait le trambus passer sur cette artère. Une carte qui a été faite entre les deux conférences, à la demande du maire Labeaume...

En direct de 22:00 à 00:00
2610
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.