• Accueil
  • Élection partielle : Gertrude Bourdon fera campagne avec «beaucoup d'humilité»

Élection partielle : Gertrude Bourdon fera campagne avec «beaucoup d'humilité»

Élection partielle : Gertrude Bourdon fera campagne avec «beaucoup d'humilité»Cogeco Nouvelles
JONATHAN BERNARD, journaliste FM93 : Gertrude Bourdon devient officiellement candidate libérale dans Jean-Talon

12:58

C'est confirmé, l'ex-PDG du CHU de Québec tentera à nouveau sa chance pour les libéraux lors de la partielle dans Jean-Talon.

Gertrude Bourdon tentera donc de conserver la seule circonscription libérale dans la région de Québec.

Une forteresse libérale qui a toujours voté rouge depuis sa création en 1965.

C'est devant des militants, en présence de plus de la moitié de la députation libérale, et de l'ex-députée Margaret Delisle, que Gertrude Bourdon a fait acte de contrition.

Qualifiée d'opportuniste après avoir «magasiné» entre le PLQ et la CAQ, elle prend le blâme de sa troisième place dans Jean-Lesage lors de la dernière élection générale.

Mme Bourdon avait alors récolté moins de 20% des suffrages, derrière Sol Zanetti de Québec solidaire et Christiane Gamache de la Coalition Avenir Québec.

«Je me suis écoutée, je n'ai pas toujours aimé ça, mais j'ai appris! [...] Je veux que l'on quelque chose de différent de moi...»

Gertrude Bourdon dit cette fois se lancer dans cette partielle avec «beaucoup d'humilité».

Elle dit avoir été «emportée dans un tourbillon» lorsque présentée par Philippe Couillard comme une candidate vedette.

L'ex-PDG du CHU, qui a préféré miser cette fois sur son parcours que sur son ancien poste, affirme avoir «oublié l'essentiel, les gens».

«J'ai eu une belle année pour réfléchir à comment j'avais vécu ça... Et la leçon que j'ai le plus apprise, c'est que je n'avais pas su m'adresser aux électeurs... m'adresser au coeur des électeurs. [...] On m'a taxé de toute sorte de qualificatifs que je vous laisserai rechercher.»

Mme Bourdon avait essayé, sans succès, de reprendre son poste de PDG au CHU de Québec au lendemain de sa défaite.

Questionnée à savoir ce qu'elle aurait fait si elle avait retrouvé son poste, elle a simplement indiqué qu'on lui avait dit de ne pas répondre aux questions hypothétiques.

Le chef par intérim du parti libéral du Québec, Pierre Arcand, a indiqué que Gertrude Bourdon pourra compter sur l'aide du caucus libéral lors de cette partielle, rendue nécessaire après le départ de Sébastien Proulx.

M. Arcand a également été invité à commenter la sortie d'un livre intitulé PLQ inc., qui traite de l'enquête policière sur son parti.

«Je trouve ça très paradoxal qu'au moment où l'on annonce la candidature de Mme Bourdon, par hasard, ça fait la manchette. Le seul message que je ferai cependant là-dessus, c'est très simple. Un peu comme l'ensemble des Québécois, on entend des allégations, on entend toutes sortes de choses depuis nombre d'années. Je pense que ça serait important un moment donné que les enquêtes finissent par aboutir d'une façon ou d'une autre...»

Les électeurs de Jean-Talon feront connaître leur choix le 2 décembre prochain.

Ils auront à choisir entre Gertrude Bourdon (PLQ), Joëlle Boutin (CAQ), Sylvain Barrette (PQ) et un candidat de Québec Solidaire dont l'identité sera connue ce mercredi.

En direct de 14:00 à 18:01
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.