• Accueil
  • RTC | Hausse considérable de l'achalandage et bientôt le paiement mobile

RTC | Hausse considérable de l'achalandage et bientôt le paiement mobile

RTC | Hausse considérable de l'achalandage et bientôt le paiement mobileFM93
Le DG du RTC Alain Mercier (gauche) et le président du RTC Rémy Normand (droite) présentaient leur budget ce matin
ALEXIS SAMSON, journaliste FM93 : Le tramway chamboulera les routes de la région

14:58

Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) prévoit connaître sa hausse la plus importante des dernières années avec 5.5% en 2019 par rapport à 2018. Le nombre de déplacements devrait être d'environ 34 millions à la fin de l'année.

Le Réseau de transport projette une augmentation des déplacements de 4.3% (35,5 millions).

Le président du RTC Rémy Normand explique cette hausse pas l'ajout de service notamment dans le secteur de Saint-Augustin, de l'Aéroport et le secteur nord-ouest, mais aussi par l'implantation du laissez-passer universel aux étudiants de l'Université Laval

« Je vous rappelle qu'il y a 155 000 personnes différentes qui utilisent nos services par mois. »

Selon les chiffres fournis pas le RTC, lors des dernières années il avait été question de hausse de 0.7% et 1.1% en 2017 et 2018. 

Il est cependant difficile de comparer avec les dernières années puisque la méthode de calcul des déplacements a changé. On calcule désormais les passages plutôt que les ventes, ce qui réduit considérablement le chiffre d'achalandage.

En 2013, le RTC avait connu une année record avec 47 millions de passages (en se basant sur les ventes), ce qui n'est pas comparable avec le chiffre de 34 millions cette année.

Hausse du budget

Le RTC a présenté un budget équilibré de 238M$ pour l'an prochain. En 2019, on parlait de 230M$. Depuis 2017 le budget pour du transport en commun à Québec a grimpé de 11%. 

Le paiement mobile en 2020

Prévu pour 2019, le paiement mobile annoncé en 2018 ne verra visiblement pas le jour d'ici la fin de l'année. 

Rémy Normand assure qu'il sera implanté en début 2020. 

« Laissez-nous le temps de le faire correctement. Quand on fait quelque chose et qu'on le met en place, habituellement, c'est parce que ça marche. »

Un contrat de 1,4M$ a été octroyé à la compagnie française Paragon id qui a le mandat de développer cette technologie.

Le premier appel d'offres avait dû être annulé.

En direct de 10:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.